AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

“Une androgyne allumée. ”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 45
Date d'inscription : 05/04/2017
Localisation : New Haven.
Hayate Hirano
bleu
avatar
Mer 5 Avr - 19:12Hayate Hirano
bleu



Hayate HIRANO


Parce que le monde est inconstant, éphémère et indécis.

« Un parcours un peu chaotique mais incroyablement enrichissant.  »
NOM et Prénom:
HIRANO Hayate
SURNOM :
ÂGE :
22 ans (Bientôt)
DATE & LIEU DE NAISSANCE :
27 mai 2010 au Japon
CLASSE SOCIALE :
Classe moyenne voire défavorisé
ORIENTATION SEXUELLE :
Bisexuelle, mais plus attirée par les femmes.
STATUT MATRIMONIAL :
Célibataire
COMPOSITION FAMILLE :
Mère, Beau père, père et frère adoptif.
MÉTIER :
Chanteuse de rue et sur internet.
Pilule et effet  :
.... A VOIR.

Irl :Han Hye Yeon , Kite. Manga: Je la dessine.
PHYSIQUE
• COULEUR DE TES YEUX :
Marron
• COULEUR DE TES CHEVEUX :
Brun, même s'il m'arrive de les teindre.
• COULEUR DE TA PEAU :
Blanche, très blanche.
• TAILLE :
1.62
• POIDS :
60 Kilos.
• CARRURE :
Faible d'apparence (Méfiez vous des apparences.)
• DÉMARCHE  :
D'un pas vif.
• GESTUELLE :
Provocatrice.
• TICS (sourire, claquer des doigts...) :
Se mord souvent la lèvre.
• STYLE VESTIMENTAIRE :
Tomboy / Punk.
• SIGNE PARTICULIER :
Écarteur et parfois du rouge à lèvre sombre.
• À L'AISE AVEC TON PHYSIQUE ?
Terriblement pas, mais je fais croire que si.
Pilule bleue - A VOIR.

C'est Jolie, ça fait bander.


   

Quelque question ?
•PLAT PRÉFÉRÉ :
SUSHI, vive mon enfance.
• TA BOISSON FAVORITE :
DU RHUM -Des femmes et de la bière non de dieu-
• LE LIVRE SUR TA TABLE DE CHEVET :
Mon journal.
• TA PIÈCE DE THÉÂTRE PRÉFÉRÉE :
Iphis.
•  COMMENT CACHES-TU TES SECRETS ?
Je les enterre ?
• TA RELIGION :
Je ne crois déjà pas en moi, il ne faut pas non plus me demander la lune. ok ?
• TA CONSOMMATION DROGUE, ALCOOL, TABAC :
Abusive.
• TON AVIS SUR L'HOMOSEXUALITÉ :
Je suis bisexuelle, voire fortement attiré par les filles.?. Cela répond à votre question non ?
• TON AVIS SUR L'INFIDÉLITÉ :
Tant que tu n'as personne, il n'y a pas d'infidélité.
• AIMAIS-TU L'ÉCOLE ? TES PROF ? TES CAMARADES ?
NON. Un vrai calvaire, ces années-là.
• DISCIPLINE STRICTE OU COULANTE DANS L'ENFANCE ?
"Fais ce que tu veux.".
• PLUTÔT CHÉRI OU REJETÉ PAR TA FAMILLE ?
Je n'ai pas manqué d'amour.
• TES RELATIONS AVEC TES FRÈRES ET SOEURS ?
Mon petit frère est toute ma vie.
• TON PLUS GRAND RÊVE :
Avoir le pouvoirs d'être homme et femme à ma guise.
• TA PLUS GRANDE PEUR :
Etre blessée ou trop m'attacher.
• CE QUE TU AIMES LE PLUS :
L'art, j'aime l'art. Chanter aussi.
• LE PLUS BEAU JOUR DE TA VIE :
l'adoption de Tian, mon petit frère.
• LE PIRE JOUR DE TA VIE :
Le jour ou ma meilleure amie est partie.
• INFOS SUPPLÉMENTAIRES  :
J'ai tendance à fumer. On me prend souvent pour un homme, tant mieux. Je ne suis pas faite pour rester assise à rien faire.

Comment d'écrire son caractère ?
• EMMERDEUSE
Hayate n'a rien de banale, elle a en elle cette Authenticité déstabilisante. Parfois.. Voire même souvent incomprise ou plutôt n'arrivant pas à ce faire comprendre, elle est devenue égoïste pour se protéger des personnes qui l'entourent. Malgré ce fait, l'androgyne délirante est un amas de susceptibilité qui n'a pas l'air de s'atténuer avec le temps.. Bien au contraire. Sinon revenons sur le côté positif ? Ou du moins... Si cela est positif. Hayate est une vraie pile électrique, elle ne peut pas vivre sans rien faire, elle doit agir, bouger, vivre au plus haut niveau, si l'ennui lui vient ... Elle sera capable de tout pour faire partir cet ennui meurtrier. Niveau sociabilité Hayate est le genre abordable, même quand elle s'en fous de toi, elle te parle quand même, elle te provoque, elle pousse les limites du raisonnable. Indisciplinée et révoltée, elle s'avère souvent imprévisible...? D'ailleurs souvent elle-même ne sait pas vraiment ce qu'elle fait et agis sous impulsion. La fierté chez Hayate est un peu égale à la bravoure de certains héros de manga "Abusif" ... D'ailleurs, c'est un peu une anti-héroïne, elle n'est pas spécialement courageuse... Malgré que son besoin d’adrénaline la pousse à dépasser ces peurs. Déterminée quand, elle veut quelque chose, elle ne cédera pas avant de l'avoir obtenue. Elle se considère comme libre et ne connais pas réellement les limites de son propre corps qui jusqu'à aujourd'hui est pourtant arrivé à suivre. Sous ces airs d'emmerdeuses se cache tout de même un bout de jeune femme qui à force d'être insulté et bousculé, c'est renfermé. Elle s'attache difficilement, mais quand cela est fait, elle est alors d'une fidélité amicale extraordinaire, mais ne la vexait pas... Sinon cette androgyne rancunière vous le fera savoir encore et encore. Enfin pour finir... Je dirais qu'Hayate est comme son prénom l'indique un Ouragan.
[size=10]By CaptainBen modifié par mes soins.♥

[/i]





________________________________________________




«Je ne suis pas ivre, j'anesthésie l'ennui»


La créa

Prénom Surnom: Manon / Sohana
Age: 22 ans
Etude: BAC PRO MODE. Bientôt terminé.
Ma pilule Bleue.
Je suis arrivée à New Haven il y a peu, je ne pensais pas que ma vie pourrait autant changer juste en quittant le Japon. Je me souviens du jour où j'ai pris ma pilule, comme si c'était hier. Il y avait cet homme avec dans chacune de ces mains une pilule, une gélule bleue et une rouge. Il m'a demandé de choisir, comme si cela pouvait changer ma vie. Comme si à la prise de cette pilule un truc génial se produirait. Finalement, j'ai accepté d'essayer, j'ai joué le jeu. Après tout avec tous les produits illicites que j'ai pris dans ma vie, rien ne me fait plus peur. Sans vraiment réfléchir, je prends la bleue. Je la glisse entre mes lèvres et le temps de la faire glisser dans ma gorge accompagnée d'un peu de Rhum le vendeur n'est plus là, disparue. Ai-je halluciné ?


L'horloge semble s'être arrêté depuis déjà un long moment, je n'ai donc de toute façon rien à perdre. Je ressens que quelque chose change, sans encore savoir que cette pilule sera ma nouvelle délicieuse torture. Rentrant chez moi sous la fatigue procuré par cette pilule bleue, je m'assois sur mon canapé abîmé, j'attrape le livre sur la table de chevet, reprenons là ou nous en étions. La psychologie Humaine, quelque chose d'incroyable, presque incompressible et si facilement manipulable. Plus je lis ce livre et m'informe sur ce sujet et plus j'ai l'impression de me noyer dans les mots. Comme si soudainement plus rien d'autre n'avais lieu.


Je n'ai pas encore vraiment utilisé ma capacité... Tout simplement, car je viens de me rendre compte de celle-ci. C'est tout de même surprenant. Cette ville est surprenante aussi. Il s'y passe des choses pas nettes, comme un petit vendeur de pilules au capacité extraordinaire.


WATTPAD Pour lire entièrement l'histoire de ma perso.







Comment en suis je arrivée la ?



Je n'ai pas eu un passé tragique, ni même une vie qui sort du commun en fait, j'ai vécu une vie banale, elle pourrait être la vôtre à vous qui me lisaient. Je suis née au Japon d'un père et d'une mère qui m'aime de tout leur cœur, j'étais une petite fille joyeuse, rieuse, j'aimais le monde et j'avais cette envie de croquer la vie à pleine dent. Cependant, voilà, j'étais une petite fille ronde, j'étais le genre de petite à qui ont à dis « Tu es grosse. » J'étais ce genre de fille à qui ont dit « Hey, boulette ». J'étais ce genre de fille qui se brise bien trop facilement pour se reconstruire d'une manière aléatoire... Bien ou mal. Je me souviens de ces enfants qui me critiquaient, se moquer de moi quand je courais ou même quand je mangeais à la cantine. J'étais le genre à pleurer, souvent. Tout le temps. « Ce ne sont que des enfants, voyons. » … Ce ne sont que des enfants. Dois-je rire ou pleurer ? Les enfants sont horribles entre eux, vous le savez sûrement.
Je n'avais pas d'amis et pourtant, je restais joyeuse et je me disais qu'un jour ça leur passerait, qu'il ne me verrait plus comme la petite fille ronde et « pas belle » comme ils le disaient, mais comme cette petite fille joyeuse que j'étais vraiment. À mes sept ans sans savoir vraiment pourquoi... À la maison, le meilleur ami de mon père était là, souvent. Papa travaillait, maman était ici avec moi et Mashiro mon futur beau-père... Vous comprenez donc que ma mère a quitté mon père pour son meilleur ami. Mon père était triste, mais il m'aimait du plus profond de son cœur. Il est parti loin très loin de chez-moi. On se parlait au téléphone, il m'envoyait des lettres... Puis un jour : plus rien. Les années de primaires sont passées, doucement, douloureusement... Puis le collège. Ah le collège pour une petite fille ronde qui vient d'un coin isolé et qui ne connaît pas une seule personne... Ça peut réellement vous tuer. Je suis restée peu de temps dans mon premier collège, les insultes ne cessaient pas, je séchais les cours comme je le pouvais sous la déception insupportable de ma mère et de mon beau-père.

Durant ma douzième année de vie, ma mère et mon beau-père ont adopté un petit garçon de sept ans, ce petit était une nationalité autre que la nôtre et était un vrai bouffé de joie, de bien-être. Il était un peu ma bouée de secours dans une mer qui ne semble pas s'arrêter. Cependant, à lui seul, il n'a pas suffi... Les problèmes scolaires étaient trop forts, trop durs à supporter... J'ai fini par avouer à ma mère qui n'a pas hésité à me changer de collège... Changé de collège en plein milieu d'années. Comment vous dire que c'était pire ? Pire que tout ce qui a pu ce passé avant ? Ah maman pourquoi s'en prennent-ils autant à moi ? « Ils sont jaloux. » Maman, ne me mens pas. Ils n'ont pas de quoi être jaloux. Un jour, un jour je me vengerais de ces gens maman. De tous ces gens.

Il y a eu ce garçon avec qui je suis sortie, je ne l'aimais pas vraiment.. Mais le fait qu'il s'intéresse à moi me faisait du bien. Seulement voilà.. « Je voulais essayer avec une moche avant. Ne le prends pas mal.» Ça s'arrête là. Après avoir tout donnée.

Les bousculades, les grossièretés, les croches pieds, les photos à la cantine qui circulent, les petits mots qu'on passe d'élève en élève sans jamais qu'ils te viennent entre les mains.. Puisque évidemment, ils parlent de « la nouvelle ». « La grosse nouvelle » a rectifié cette fille. Ah toi, je te haïs et le temps n'a pas changé cela. Puis la goutte d'eau est tombée, dans le vase au fond de ma poitrine, mon cœur a débordé. La veille de mon dernier jour de troisième alors que je me douchais dans les vestiaires du collège des filles ont pris ma serviette et mes vêtements. Elles les ont fait brûler... L'alarme incendie à sonner, ils étaient tous devant et moi, j'étais nue. Nue. Je suis partie me réfugier dans les toilettes, je pleurais, ils riaient en frappant sur cette porte de malheur. Quand ils se sont lassés et qu'ils sont partis, je suis rentrée nue, chez moi. Mes parents n'étaient pas là.
Personne. J'étais seule, je suis montée dans ma chambre. Je n'ai pas réfléchi et j'ai avalé cette petite boîte de médicaments. « Plus jamais vous ne me feriez mal ». Mon portable a sonné, un SMS « Je t'aime ma fille » De maman. J'ai regardé le SMS, les Cachets faisaient effet... Je me suis redressée et j'ai enfoncé mes doigts dans ma gorge, j'ai rejeté ces comprimés blancs qui ont la faculté de me tuer. J'ai pleuré... Comment aurais-je pu laisser ma mère, Tian et Mashiro seul ? Comment aurais-je pu briser la vie des seules personnes au monde qui m'aime ? Comment ?

Ce jour-là devant mon miroir, j'ai coupé mes cheveux, du changement, il me faut du changement. Je suis allé piquer des chemises larges à mon beau-père. Je changerais. Le lycée serait mon changement. Pendant les vacances, j'ai mincis.. Pas énormément, mais suffisamment pour être « regardable ». Mes cheveux tombaient sur mes épaules seulement, je n'étais pas féminine, mais seulement ce qu'il faut. Je n'étais pas encore cette androgyne allumeuse que vous connaîtrez peut-être plus tard.

Là, j'ai rencontrée Julie, Aoi. Ma meilleure amie. Nous avons passé quatre ans ensemble. Elle était tout pour moi, un peu trop. J'étais terriblement amoureuse d'elle, terriblement vraiment. Seulement voilà.. Quand je lui avouais, elle est partie, elle n'est jamais revenue, plus personne chez elle. Disparue. Plus tard, j'apprendrais que ces parents devaient déménager et qu'elle n'avait pas sus comment me contacter. Je ne lui en veux pas autant que je lui en est voulais à l'époque des faits.. Mais grâce ou à cause .. ( à vous d'en juger) Je suis devenue plus forte, j'ai changé de look, je suis devenue une androgyne. Je suis devenue plus forte mentalement, intouchable, incontrôlable. Je suis devenue.. Un ouragan. Aujourd'hui pour pouvoirs chanter et m'évader un peu de mon quotidien, je suis partie du Japon pour retrouver le New Haven... En espérant peut-être pouvoirs changer davantage ici. D'ailleurs, la vie ici est totalement différente... Vraiment. Les coutumes, les regards, la diversité de nationalité... Tout ce qui fait que je ne suis pas au Japon m'aide à me ranimer et me remettre de mes vieux démons.


Pourquoi et comment New Haven exactement ?
Tout simplement parce que ressemant l'envie de poursuivre mes études m'est revenue, en plus d'être intrigué par la psychologie humaine, je le suis également par l'art. La peinture, les dessins... Tout ça me plaît. Ma mère et mon beau-père m'on aider pour trouver une école qui daigne m'accepter.. Ce fut celle du New Haven, grâce à ma lettre de motivation et mon livret à croquis et mais quelques tableaux. C'est donc ainsi que je me retrouve à étudier l'art à 22 ans ici à New Haven. Je vous avoue que de reprendre des cours me faisais terriblement peur, mais il faut savoir affronter ces peurs pour devenir plus forte. Puis de toute façon, je ne suis plus cette petite gamine ronde.

By Romane modifié par mes soins.

Messages : 204
Date d'inscription : 22/03/2017
Zeno J. Clark
rouge
avatar
Mer 5 Avr - 21:57Zeno J. Clark
rouge
ENCORE UNE FOIS BIENVENUE ♥
Fight pour ta valide.
((d'habitude je lis les fiches, mais là j'avoue j'ai mal au casque, désolé, je le ferai plus tard :(((( ))
En tout cas, amuse-toi bien parmi nous !
j'aime bien ton irl & j'aime bien son look !
Messages : 45
Date d'inscription : 05/04/2017
Localisation : New Haven.
Hayate Hirano
bleu
avatar
Mer 5 Avr - 22:07Hayate Hirano
bleu
Merci beaucoup, ça me fait quand même plaisir. J'essaie d'arranger ma fiche qui apparemment à un problème de code. x)
Messages : 234
Date d'inscription : 21/02/2017
Localisation : Chapel Street
Arsen B. Eastwood
bleu
avatar
BIENVENUE petit chat
J'aime beaucoup Hayate. Elle a de la force, du courage, tellement de fêlures aussi et moi j'aime ça. Les personnages un peu brisés, qu'on a envie de voir s'en sortir. L'histoire m'a bouleversé, le caractère m'a aussi prouvé qu'elle a du caractère et ça fait du bien de voir qu'elle s'en sort.

Il y a encore quelques fautes, la plus gênante étant «phycologie». C'est étrange qu'elle ne soit pas devenue un génie de l'art, mais pas tellement finalement. Elle a tellement été chamboulé par la vie, que la psychologie ça lui convient mieux. Il faudra faire une attention inrp avec ton écriture, mais j'ai hâte de voiiir évoluer Hayate!

Toutes mes félicitations tu rejoins le hall des plus bgs. Tu peux donc aller recenser ton avatar ICI, ton irl ICI, ton don par là et pourquoi pas créer ta fiche de lien par là. Et le plus important tu peux désormais crâner devant tous les roses non-validés du coin (& leur donner envie de faire leur fiche) et aller RP et faire une demande ici Suffit de commencer un nouveau sujet et de remplir le formulaire.
DES BISOUS ♥
Messages : 45
Date d'inscription : 05/04/2017
Localisation : New Haven.
Hayate Hirano
bleu
avatar
Sam 8 Avr - 21:15Hayate Hirano
bleu
Merci beaucoup ! Je ferai de mon mieux pour faire le moins de fautes possibles, désolée ! Je suis contente d'être enfin parmi vous !
 
Une androgyne allumée.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Les Allumés de Beverly Hills [DVDRiP]
» Enfant malade, androgyne séduit. [Nel]
» Gabriel-Saint, a.k.a. l'Androgyne [U.C]
» Mémoires d'une illettrée androgyne.
» Les feux d'alarmes sont allumés
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Happy Pills :: Avant de commencer :: Registre :: Hall of fame-
Sauter vers: