AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

“Come ride with me, through the veins of history”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 5
Date d'inscription : 17/04/2017
Willow Luxembourg
rouge
avatar
WILLOW LUXEMBOURG
Feat; Tooru Oikawa •• Haikyuu !! // Irl; Mathias Lauridsen
28y.o
redpill
surnom
Arcadie, quand la job lui fait, mais il aurait aimé reprendre Pauvre Lélian. Faut croire que les mots n'étaient pas pour lui..
métier
Je suis SDF la moitié de l'année, au fond de Chapel Street. Sans le sous, sans diplôme, sans toit. Seulement la chaleur des étoiles lorsqu'elles éclairent les rues. Le reste du temps, je parviens à gratter les emplois.
situation familiale
Personne n'est venu avec moi. Ils sont tous restés là-bas. Là-bas. Là-bas. Au-delà des frontières, dans la neige, au Nord. Y'a que Charlie ici, y'a que lui. Ça me suffit. Que Charlie... et bien souvent la solitude.
naissance
Saint-Pétersbourg. Saint-Pétersbourg et ses hivers blancs comme l'ivoire.
autre
Anciennement musicien et étudiant en animation, il lisait beaucoup, parlait beaucoup, aimait beaucoup. À l'époque, il était Hansel Lacombe. Les choses ont changé, le temps s'est accéléré. Il ne lit plus. Il rêve beaucoup, pense beaucoup, se remémore beaucoup. Et aime encore. Hansel est arrivé à New Haven il y a cinq ans.
Loneliness is the only disease I could have
s i n d o l o r

À l’époque, il avait voulu croire qu’il était immortel, comme toutes ces stars, la gloire en main, ne s’imaginant pas aigries et vieillies le lendemain. Il avait tout pour lui sans être bien original. Une envie de vivre aussi puissante qu’un pulsar, quelques sous, quelques grands classiques scellés entre plusieurs pages et beaucoup de rêves. Seulement que des rêves. Il avait quitté la grande ville hivernale pour une grande ville estivale. L’effervescence des vingt ans, Hansel l’accueillait les bras ouverts. Elle se décrivait par une jeunesse sauvage, à coup d’alcool, de shows, d’erreurs et d’expériences. Il était arrivé seul dans un pays étranger, avec son accent hétéroclite, son sang métis et quelques fragments d’une enfance insignifiante. Il n’avait jamais rien fait qui soit extraordinaire, Hansel faisait partie de cette génération, cet état d’esprit, qui hantait la population, cet american dream d’être une réussite, être unique et authentique. Rien ne se renouvelle et sans se poser de question, il avait suivi le mouvement, petite personne sans importance rêvant de grandeurs. Puis tout s’est effondré, l’éternité s’est envolé. Il n’était pas préparé et du jour au lendemain, Hansel n’avait plus rien. Ni même Charlie. Charlie était parti. La musique ne fonctionnait plus et les chemins se sont séparés. Charlie n’est pas venu avec lui, lorsque désespéré, encore accroché à un rêve fragmenté, Hansel s’était enfoncé dans les Etats-Unis, en quête d’une scène à allumer.

et je suis arrivé ici.
avant que je ne puisse aller
plus loin
et je n'ai rien réussi
ni à me loger
ni à me nourrir
ni à vivre
j'avais cette souffrance
au creux de la poitrine
de réaliser
ô combien j'étais seul
et semblable à des milliers.
sans
d i f f é r e n c e s.

et je ne savais pas
où tu pouvais
être
j'ai demandé à tous
tous ceux qui m'écoutaient
où te retrouver
mais personne
ne te
connaissait.

il n'y avait que cet
homme
là où j'ai posé
mon maigre bagage.
entre deux coins de rues,
il tenait entre ses mains
mon seul avenir
possible.
je n'en voyais pas les lignes
mais il serait différent
de cette nuance sombre
qu'est le
passé.
tu me connais,
j'ai sauté.
j'ai choisi.
le sang
le grenat
la rose
le rouge
je me situais à cette croisée
s a n s r e t o u r
j'ai choisi un chemin
en espérant que tu
y serais

mais il n'y avait qu'une amie
celle qui m'est trop
familière
cette solitude amère
que même la nouveauté ne peut
endiguer.
ici-bas dans une ville
étrangère,
on m'a donné une chance
un toucher incroyable
une maîtrise de moi
que je ne me savais
pas

tout ce que je touche
tout ce que j'effleure
je peux le sentir à ma guise
changer mon sens
comme on change de chemise
amplifier la sensation
pour ensuite
l'étouffer
comme de raison.
je ne possède pas la gloire
encore moins le talent
je suis loin du confort
roulé contre le mur
entassé entre deux
poubelles
mais j'ai désormais ce
sens
différent
beaucoup mieux qu'avant
pour pallier à mon
ennui.

seulement,
depuis quelques temps,
je n'arrive plus à m'en
amuser.

charlie,
si tu savais
comme je t'ai dans la peau
et la seule penser qu'un jour
la douceur de ta joue
puisse s'effacer de mon corps
me
hante
alors de ce toucher spectaculaire
j'en ferme toutes les portes.
j'ai peur, que les sensations de cette ville
mettent fin aux tiennes.

tu vois,
pour ne pas te
perdre
j'essaie d'être
i n s e n s i b l e.
Caractère
charlie, ici c’est ma psycho.
y’a ton nom gravé au
fond
de ma
mémoire.

le chef-d’œuvre
de mes souvenirs,
à la lumière du stage
où tu battais la cadence
et où la                        basse
                                                      vibrait
                                                                             en
moi.
pour toi
je suis resté une frame,
seulement une frame
((rien qu’une frame))
sans mouvements.
je suis resté le même
qu’auparavant,
lorsque tes mots et les miens
s’entremêlaient
pour ne former qu’une

h i s t o i r e.

peut-être même
que tu ne penses plus
à moi
que je suis devenu l’une de ces
ombres
qui                                       errent
à travers la mémoire,
ces étranges
spectres flous
qu’on ne peut chasser
mais que l’on ne reconnaît
pas.

as-tu changé de nom
au fil des ans
((des siècles i m a g i n a i r e s))
?
ça ne m’étonnerait pas.
mais
                         voilà.
le problème
((et peut-être que tu t’en doutes))
c’est que je suis
malade
depuis tout ce temps.
malade de
t o i

toutes les pilules du monde ne pourraient pas
me guérir,
ce n’est pas génétique ;
c’est m é t a p h y s i q u e.
lorsque nos paroles se sont séparées
c'est à ce moment que tout
s'est mis
à
empirer.
je te vois partout
charlie
et tu n'es nulle p a r t.
je te vois lorsque le miroir reflète
mon visage,
en repensant à cette main chaude
qu'était la tienne
à travers mes cheveux.
je te vois lorsque la pluie tombe
le souvenir des courses humides
gravé
dans ma peau.
je te vois
quand je pleure
je te vois
quand je rie
je te vois
quand j'ai peur
je te vois
quand je respire
je te vois
quand je rêve.
quand je

r
ê
v
e

c'est compulsif
i n s t i n c t i f
je suis aliéné
par la vision de ta main
dans la
mienne.
pourtant
je n'arrive pas à en pleurer
je n'arrive pas à t'en vouloir
de ton
départ
j'ose espérer
jusqu'au bout de mes doigts
qu'un jour, je n'aurai qu'à ouvrir
la fenêtre
respirer l'air d'un soir
((ou du matin))
pour enfin te voir,
au pas de ma porte
invisible
me tendre cette main
à nouveau.

cette main qui a su me tirer
de l'ennui.

je sais.
je rêve éveillé
je fais de ma vie un songe
tout entier
je n'ai rien de spécial
je suis quelqu'un de simple
b a n a l
mais cette folie qui est mienne
est la seule source
d'une rage de
vivre
que tu animais
autrefois.
je reste prisonnier
de cette image ancienne
ce passé qui ne m’appartient
plus.
mais j’ai peur
qu’en acceptant mon
échec
tout ce qu’il me reste de
toi
ne
s ‘ e n v o l e
je suis un lâche
je suis un idéaliste
je suis effrayé de changer
pour la seule raison
que tout ce que j’avais
de cher
ne m’a pas suivi dans
l’avenir

je suis pathétique.

c’est ce que tu me dirais
si tu étais ici
à me cacher le visage
au travers d’un
voile
endeuillé
d’un sourire idyllique.
je ne fais                 rien
de
bien
tout ce que j’effleure
se transforme en
poussière

je suis pathétique.

je n’arrive
pas                       à                    
                                                      me
                                                                                        r e l e v e r
je reste hagard
comme si
en si
peu de temps
j’avais déjà tout accompli.
((accompli quoi ?))
((je l’ignore))
mais en réalité
                                 j’erre
entre deux ruelles
et je m’effondre sans personne
pour me voir
et je m’efforce de bien
paraître lorsque l’on
daigne
me regarder
((ne serait-ce qu’une fraction de seconde))

je suis pathétique.

à quel jeu joues-tu,
arcadie ?
dis-moi.

je suis pathétique.

je n’arrive pas
à me regarder dans le miroir
mon image est dure
terne
mes cheveux embrouillés
comme mon esprit
on me demande ce que je           veux
on me demande à quoi je            rêve
on me demande ce que je            fais
on me demande qui je                 suis
et
je ne sais                                   pas
je ne sais                                   pas quoi répondre

moi,
arcadie
willow
de grande taille
et à la peau blanchâtre
aux yeux perdus dans un coin du ciel
je rêve d’une chaise où m’asseoir
et d’un écrin dans lequel me bercer
une saveur autre que le froid, l’ennui
l’amertume

de mes erreurs.

au fond,
je cherche seulement une manière
de me faire

p a r d o n n e r




me pardonneras-tu,
charlie ?

histoire
charlie, ici c ma life
monadab
ta photo est enchâssée entre les pages d'un vieux livre que j'ai traîné.
parfois, un chat vient errer dans la rue où je dors ; il est reconnaissable, avec ses pattes blanches et une cicatrice où l'œil gauche.
je lui ai donné ton nom.


VON
g enfin poster cette fiche et je vais réussir à la terminer, j'vous jure. Votre forum m'a fait penser au Soleil Vert et au jeu vidéo Happy Few, c'est fantastique, génial, j'en jouis sur du Big Bang, si c'est pas bo la vie. Sinon je serai peut-être en difficulté et moins disponible jusqu'en début mai, pour cause de fin de session. Du coup, si je disparais, genre, quelques semaines, c'est normal. Je m'en excuse d'avance.  flew
99y.o
gurl
shake
Messages : 8
Date d'inscription : 16/04/2017
John Arteaga
rouge
avatar
Sam 22 Avr - 23:20John Arteaga
rouge
Salut toi roll

Faisons des bébés. On dirait le clochard dans la belle et le clochard j'aime bcp trop ce personnage. La capacité est poétiquement écrite mais du coup un peu floue hgyjv j'ai hâte de voir la suite pet
Messages : 52
Date d'inscription : 11/03/2017
Isaac S. Othello
rouge
avatar
damn ça m'a rendu ultra mélancolique et j'déteste la mélancolie, apparemment mes goûts ont changés hum
hâte de lire la suite, bienvenue will !
Messages : 5
Date d'inscription : 17/04/2017
Willow Luxembourg
rouge
avatar
john ((doe)) allez viens bb on va faire des kids sur les toits de Paris. (a) haha j'avais pas pensé au clochard, mais jem la ref. coeur vrmt navrée pour la pilule, il s'agit de l'immunité aux maladies. winkwink

isaac ((asimov)) dsl pour la mélancolie, moi-même je n'aime pas ça habituellement, ce n'était pas voulu. hum
ravie de changer tes goûts. bg

merci, merci pour les bienvenus, j'essaierai de ne pas trop faire attendre. (a)
Messages : 165
Date d'inscription : 03/03/2017
Sakura Aoki
rouge
avatar
Dim 23 Avr - 14:10Sakura Aoki
rouge
BIENVENUE SUR HP. smouark

MAIS SON HISTOIRE A L'AIR TELLEMENT TRISTE, le pauvre petit chou. J'ai hâte de lire son passé. Bon courage pour la suite ! ♥️♥️

(Par contre, si je me trompe pas, tous ceux qui ont pris la pilule sont déjà immunisés contre les maladies donc je.) (C'est écrit dans la FAQ ici.) (Voilà. ;;) (C'est dommage c'est si bien écriiiit.)
Messages : 5
Date d'inscription : 17/04/2017
Willow Luxembourg
rouge
avatar
Lel j'ai lu les infos mais oublié la f.a.q. je suis fail comme ça.
(mais c'est pas grave pour la capacité. Je peux toujours changer. .3.)
Thx, je vais essayer de finir ça tout doucement. coeur
Messages : 204
Date d'inscription : 22/03/2017
Zeno J. Clark
rouge
avatar
Dim 23 Avr - 19:54Zeno J. Clark
rouge
BIENVENUE !
T'ES BEAU.
TON VISU JPP.
LE PEU QUE JE LIS JPP.
voilà.
hug
Messages : 171
Date d'inscription : 26/02/2017
Indiana A. Jones
bleu
avatar
Gn. Oikawa. Ma seule faiblesse.

Bienvenue ! Si t'es SDF tu peux squatter chez Indy tkt. Il recueille tout ce qui est animaux et gens abandonnés. /Fuit
Sinon ce perso est super intriguant, j'ai hâte d'en savoir plus ! Bon courage pour la suite et au plaisir de te croiser en rp poussin2
Messages : 91
Date d'inscription : 03/04/2017
M. Babylone Kavinsky
bleu
avatar
OIKAWAAAAA *hurle*
BIENVENUUUE ♥️♥️♥️
willow a écrit:
étudiant en animation
LES BONS BAILS RPZ bitchpls
il a l'air grave sympa comme perso hate de connaitre la suite hehe
Messages : 5
Date d'inscription : 17/04/2017
Willow Luxembourg
rouge
avatar
zeno j. clark kent merci bb moi jpp de tes avatars, je reset la page rien que pour les voir. g pas de vie je sais. ♥️ mais là, tu peux lire davantage, j'ai enfin rempli des cases. fire  

indy hindi tanaka-sempaiiii. merci de l'offre, mais fallait pas, will il va squatter chaque jour, chaque heure, chaque seconde, parce qu'il est un peu princesse avec la saleté (oué je sais c pas écrit, mais je finirai le cara demain). winkwink

babe-ylone ♥️ malheureusement il a arrêté avant de terminer ses études. #ctristelavie mais il va essayer d'être à la hauteur quand même. bg

mais bon, du coup, j'espère ne pas m'être encore gourée avec la capacité (sinon j'aurai atteint un niveau de boulet que je n'avais pas encore touché). éwè et je m'excuse de la mise en page et du côté peu concret... ce ne sera pas le cas en rp, j'vous jure. ;;

edit et un désolé tout spécial à sakura parce que je pense laisser l'histoire comme ça. mais au moins avec le reste, y'a des indices. ;3;
Messages : 234
Date d'inscription : 21/02/2017
Localisation : Chapel Street
Arsen B. Eastwood
bleu
avatar
BIENVENUE Petite Perle
C’est toujours la belle et le clochard dans ma tête quand je lis la fiche de ton personnage. Parce que c’est beau ce que t’écris, parce que tu vois, la relation entre Charlie et Arcadie, la solitude que tu décris, tout ce que tu tisses ça donne envie de pleurer un peu, ça donne envie de lui tapoter la tête et de lui offrir des étoiles, des petits trucs qui remplaceront jamais Charlie et qui lui redonnera pas un semblant de stabilité, parce que c’est pas quelque chose qu’on peut lui redonner, j’ai l’impression. J’aime beaucoup la façon dont tu écris son caractère, les dispositions des mots, il faudra que tu m’expliques comment tu fais pour tisser des mots aussi beaux et c’est pas du tout moche, c’est très beau et très intime aussi, même si Willow nous regarde pas nous, nous raconte pas à nous, c’est vraiment touchant voilà. J’aime son côté vagabond et j’ai hâte de le voir évoluer par ici.

((très bon choix d’avatar aussi))

Toutes mes félicitations tu rejoins le hall des plus bgs. Tu peux donc aller recenser ton avatar  ICI, ton irl ICI, ton don par là et pourquoi pas créer ta fiche de lien par là. Et le plus important tu peux désormais crâner devant tous les roses non-validés du coin (& leur donner envie de faire leur fiche) et aller RP et faire une demande ici Suffit de commencer un nouveau sujet et de remplir le formulaire.
 DES BISOUS ♥
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
 
Come ride with me, through the veins of history
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maximum Ride RPG - Partenariat
» take a ride with my best friend. 25 oct. (19h)
» ( Dimitri ) Just ride
» Bumpy ride (+) William
» RIDE OR DIE
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Happy Pills :: Avant de commencer :: Registre :: Hall of fame-
Sauter vers: