AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

“sage comme l'orage”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Messages : 14
Date d'inscription : 21/04/2017
Localisation : taudit à Chapel Street
Remi A. Wang
rouge
avatar
Lun 24 Avr - 2:27Remi A. Wang
rouge


REMI ALICE WANG



22 novembre 2010. gurl de 22 ans. Remi c’est déjà court, mais certains s’essayent à Rem ou Mi. Et puis il y a ceux qui trouvent qu’Alice, ça lui colle quand même mieux à l’âme. L’homme qui l’a élevée a toujours déploré les consonances trop anglaises des prénoms de sa petite-fille. Mais même si le British qui est tombé dans les bras de la Japonaise a disparu après le décès de celle-ci, au moins Remi aura deux traces de son père. Des parents qu’elle n’a jamais connu. Sans frère ni soeur, mais donc un grand-père aussi présent que le sifflement d’un sabre. Amour distant, distendu, compliqué et cabossé. C’est la retenue des sentiments, l’autorité et la discipline qu’on connaît de ces nippons pudiques contre les envies de tout, de rien et les bouts manquants d’une fille éclipse refusant d’attraper le virus de la responsabilité. C’est pour ça qu’elle lui ment le plus souvent. Comme quand elle lui dit qu’elle étudie la biochimie alors qu’elle passe ses journées à changer de métier. Elle s’occupe de rien, tous les jours, l’agence d’intérim lui dit où aller et quoi faire. Y a presque une certaine routine dans tout ça. Remi taille, compose et livre des fleurs. Remi enregistre, retranscrit et range les conclusions du médecin légiste. Remi tri, compte et dispatch des commandes de pilules alimentaires. Et puis Remi, c’est la boniche de certains riches.

Remi, c’est le spleen, en sous-couche d’une espèce de mélasse de cynisme et de rêves crevés. Si elle parlait plus, si elle écrivait, elle serait certainement une poète troublée, au malheur insondable et irrémédiable. Mais Remi est digne. Elle ne se laisse plus emporter par des effusions de sentiments, elle ne tombe plus dans la rage et les crises. Elle darde les gens de ses prunelles, souvent silencieuse souvent odieuse, mais enterrant profondément tout le bordel dans sa poitrine. Sa colère froide, sourde, gronde mais n'éclate pas. Elle n’est pas aussi calme et absente qu'elle en a l'air, c'est juste qu'elle n'explose pas. Ou plus.
Elle se fiche que vous vous rendiez compte qu’elle juge, que ça turbine dans sa p’tite tête. Elle est provocante. Elle répond mal à ses patrons, à son grand-père, aux gens qui brisent sa solitude. Elle fait des conneries, elle n'en fait qu'à sa tête, en fait. C'est rien qu'une gamine, qui n'a pas pu grandir correctement et tant pis pour les conséquences. Elle a toujours préféré le Cheshire au lapin blanc. C’est c’qu’on appelle avoir une préférence pour les fous qui font mal -sales petits voyous dont on s’extirpe jamais indemne. Remi est résignée. Entamée par une vie qu’elle déteste, elle est pourtant paradoxe. Quand elle arrondit ses bords tranchants après avoir ingurgité un peu trop d’alcool, on peut l’aborder sans trop prendre de risque. Il se peut même qu’elle réclame un peu d’humanité à ses côtés. Comme si l’enfant-caprice était enfin relâchée. Avant d’se retrouver à nouveau coincée.




— daddy issues : forcément, puisqu’il s’est tiré après la mort de sa moitié, puisqu’il l’a abandonnée, oubliée, Remi a des problèmes avec toutes les formes de paternalisme existantes et ça inclut son grand-père.
— sa maison d’enfance, c’est le dojo de son grand-père niché à Chapel Street. il y vit encore, elle non. son grand-père s’obstine à vouloir enseigner le budo à tous ceux qui passent les portes du dojo. alors qu’avec le temps, le dojo fait plutôt office de foyer pour gamins paumés qu’il faut occuper. et comme elle n’a jamais signé pour être baby-sitter, Remi est partie. mais ils ont un contrat depuis un an et elle doit y passer une fois par semaine.
— elle est censée savoir se défendre mais elle a toujours préféré le tir-à-l’arc. (shsh)
— aime tout ce qui est vintage, mais tout ce qui est underground aussi. elle aime les villes vues d’en haut, elle aime les oasis de verdure qui jaillissent du béton. elle aime quand ça pique (niveau fruits et bonbons hein). binge horror movies & séries policières (quand elle parvient à chiper de quoi regarder). le milk c’est la vie aussi.
— déteste le froid, a tout le temps froid, mais aime la pluie.
— la biochimie, ça l’intéresse vraiment, c’est un p’tit ogre pour tous les bouquins scientifiques, mais petite, elle voulait être peintre. elle peint toujours de temps en temps, mais rien n’est montré. tout est précieusement cadenassé à part. c’est une sorte de mausolée consacré à sa réalité, bien caché dans le grenier du dojo où personne ne va -elle-même n’y accédant qu’en scred en passant par les toits. mais le premier qui lui dit qu’elle a une sensibilité d’artiste se verra prouver du contraire.
— s’incruste à la fac quand elle a le temps et se planque dans le fond des classes pour assister aux cours.
— tendance à disparaître : du jour au lendemain, sans avertir, elle s’échappe et s’échoue ailleurs. (chat d’gouttière croisé hérisson)
— avec ses patrons chez qui elle fait le ménage, ça ne se passe pas toujours bien. elle profite souvent qu'ils aient le dos tourné pour ne rien foutre. elle traîne un peu partout chez eux. à dormir dans leur lit, se baigner dans leur piscine, pisser dans les plantes, elle mène sa vie comme si elle était une autre, mais chez elle. et quand il faut faire le ménage, généralement, elle appelle une collègue et l'oblige à le faire à sa place, pendant ce temps-là, elle va faire la sieste.

► OUÏE AMÉLIORÉE


Chaos bourdonnant. C’est l’intrusion dans sa tête. Les mots des autres qui s’écrasent les uns contre les autres comme des cymbales. Les sons saturés, exacerbés qui s’éparpillent -grains de sucre amères. La paix absolue n’est plus. L’eau dérape. Le bois craque. Les coeurs cognent. Le vent sonne. Ça pop de tous les côtés. Frissons étourdissants. Éclats crépitants et tonitruants. Ça n’a rien d’un feu d’artifice. Qui aurait cru que le silence était si rare ? Qu’un rien, qu’une matière, qu’un mouvement, qu’un souffle, qu’un insecte... qu’un humain… ? pouvait produire autant de bruit ? Cacophonie ambiante. Quand ça s’est déclenché la première fois, elle a bien cru perdre un tympan. Au point de perdre ses repères, son équilibre. Au point d’en avoir des migraines. De dire bonjour à Madame Irritabilité et Miss Paranoïa. Ces bruits constants qui sortent de nulle part. Au début indistincts, ils fourmillent sous sa peau. Et puis c’est le grignotement entêtant d’une abeille mangeant du bois. Tout devenait subitement trop présent, trop étouffant, trop affûté, trop vivant, juste trop ! Alors qu’elle ne rêvait que d’une chose : faire taire son monde. Et tout est devenu plus qu’ennuyant, agaçant. À force de capter… Que tout s’impose ainsi à son entente, que tout puisse l’étreindre au point de la réduire à une bande tremblotante : c’est une agression. Alors auprès de qui doit-elle porter plainte ? Qui agresser en retour ? Elle en a rien à faire de comprendre que le voisin de l’immeuble d’en face a le nez bouché, les poumons trop sifflants, le rythme cardiaque qui divague. Elle s’en fout du secret susurré à l’autre bout d’la rue. À la rigueur, pour réellement y gagner quelque chose, elle aurait préféré pouvoir se concentrer sur le braquage d’un butin salvateur. Mais manque de bol, les coffres forts aux serrures à combinaison mécanique ont probablement disparu de la circulation depuis longtemps.
Du moins, c’est c’qu’elle racontera à qui veut l’entendre. Mais décidément, elle ne pouvait plus feindre d’ignorer. Et rapidement, il a fallu s’habituer. À reconnaître, identifier pour pas flipper. À découdre, décortiquer pour sentir le danger lacé aux mots, voir la distance dans l’écho, étouffer ou raviver le volume. Même si aujourd’hui, elle peaufine encore et toujours son contrôle par obstination, Remi déteste cette capacité qui l’oblige à tout entendre. Pendant un instant, elle a eu envie de changement. Moment flottant mais décisif. Elle a fait pause sur sa tendance, déjoué sa propre préférence, court-circuité son expérience. Elle a choisi rouge au lieu de bleu. Et aujourd’hui, elle le regrette encore. Mais un jour, elle réussira bien à couper l’son.

Est-ce que tu les entends ces voix qui courent ? Vers toi ? Et si c’était pour que t’arrêtes de te persuader que t’es seule ?
FICHUE PILULE ROUGE



CONJUGUAISON DE MOTS RARES
regards, gestes, soupirs en lieu et place de sujets, verbes, compléments



Le silence qui s’étire entre eux comme un filet de miel au bout d’une cuillère. Dès le début, c’était presque comme si deux cons avaient eu la malchance de se retrouver coincés ensemble, sans savoir quoi se dire, sans avoir aucune chance d’apprendre à se connaître. Le vieux qui se plaignait de ne pas retrouver son héritage dans le nom de sa petite-fille, a détourné de plus en plus les yeux devant ces traits qui lui rappellent trop sa fille défunte. Il y a toujours eu ce voile entre son grand-père et elle. Ça les sépare. Ça les retient. Ça les tire et ça les pousse de toute part. Une sensation délicate et mitigée, comme un souffle tendre entre la caresse et la gifle. Le passé est si présent, même si elle ne l’a pas connu, il est entre eux. La fille, la mère flotte entre eux. Alors le vieux ne parle pas. Il donne des ordres. Rudesse presque militaire du quotidien. Si froid, si fade. Le silence et le vide à la même adresse. Et Remi a appris à s’adapter, à se taire, à mentir, à s’isoler. Interdiction de poser des questions. Faut trouver les réponses toute seule. Interdiction d’avoir la peine qui déborde des cils, de montrer les iris écorchés. Finalement, peut-être que c’était sa façon à lui de la forger à son image. Débrouille-toi, Remi. Fais avec, Remi. Leur absence sans fond, à ceux qu’elle n’a pas connu et celui qui l’ignore, c’est maintenant. Ici. Tout le temps. Les gens pensent que la douleur est plus difficile à supporter si elle est “fraîche”, mais c’est faux. Ça hante et poursuit. Y a une nostalgie incongrue qui naît à force de se bercer d’illusions frauduleuses. Petite, elle les peignait souvent, ses absents. Elle a fait ce qu’elle a pu. Avec ses silences et le reste. Avec ses peurs de bêtes et son impertinence rebelle. Avec ses brides restrictives. Elle a fait ce qu’elle a pu. Dans les éclats de sucre et de non-dits. Avec la violence du temps qui a piétiné ses rêves de famille recomposée. Pataugement précieux. Les larmes coulant à contresens. Elle aurait aimé qu’on lui dise “raconte-moi” pour qu’elle puisse crier tout bas. Mais finalement, quand le couvercle de l’autorité du grand-père s’est mise à peser trop bas, trop lourd sur ses épaules, comme un ciel comme un couvercle. Quand il a enfin accepté de répondre à ses questions. Quand il a répondu excédé, usé, que cet homme -son père à elle, l’étranger pour lui- n’avait même pas dû pouvoir la regarder et encore moins l’accepter… il n’avait pas dû l’aimer assez… Alors l’horizon a versé un jour noir plus triste que les nuits. Elle a explosé son incompréhension, ses frustrations, son injustice… son coeur fusillé. Elle a même réussi à le faire fuir. Lui aussi.

Puis, il y a eu le couteau et ses poignets. Les deux flaques rouge sur le carrelage blanc de la cuisine.
C’est comme ça qu’il l’a trouvée. C’est comme ça qu’il a crié lui aussi. C’est comme ça qu’il a pris peur.

Parce que lui, il a toujours été là, il est resté, et dans son langage mutin, ça veut dire quelque chose. Il n’a pas compris. Encore parfois aujourd’hui, elle oublie ce que ça veut dire. Aujourd’hui, c’est elle qui ne sait plus quoi dire. C’est elle qui lui file sous le nez. C’est elle qui impose ses silences ou étrangle ses mots dans ses yeux. Elle ne se souvient que d’une chose.

Le contact tremblant autour de ses épaules. La voix trouée par des débris impossibles.
Un murmure à son oreille. Un dernier ordre qu’elle écoute sombragement : vis Remi.

⑇ hello

blahblah c’est dove le fautif, à toujours dégoter des fo trop sweet, trop cool, c’est pas sérieux (et c’est plus d’mon âge lol). j’sais pas quoi dire de plus à part que j’suis désolée pour la fracture des rétines. c’est la première fois que je “code”. olalala j’ai failli balancer mon ordi par la fenêtre, juste pour faire ça en plus. mais bref le plus gros est fait, plus qu'à remplir héhé. bref.
oh et j’ai entendu parler d’une team drama donc je suis encore plus sldkfjgkns (mais faudra lui apprendre à être un peu plus sweet aussi). bisous sur vos fesses ♥


feat. Naoto Fuyumine – Dogs, Bullet & Carnage / Kiko Mizuhara ⏏


Messages : 30
Date d'inscription : 24/03/2017
Localisation : Dans ton c**, amicalement
Wiat Finks
rouge
avatar
Lun 24 Avr - 3:18Wiat Finks
rouge
BIENVENUE !!! Quel code merveilleux ! C'est ton "premier" ? Mais Ptain je suis jaloux. Niehh.

Remi, ça à l'air d'être la sweetness qui montre les crocs et grogne. Un petit animal hargneux. Oui, une gamine en fait ! Qui aime la biochimie ? Et le vintage ? High-five girl, I like you !! :° Surtout que tu es des nooootres ! Hahahah.

BIENVENUE ENCORE ET TOUJOURS.
Messages : 90
Date d'inscription : 17/03/2017
Scarlet Fawkes
bleu
avatar
Lun 24 Avr - 5:37Scarlet Fawkes
bleu
gg pour ton premier code !! bienvenue remi #askipavecousansfamille hn
la malchance de connaître dove, j'espère que tu vas t'enjailler tout de même sur le forum, j'aime bien ce que tu as écrit déjà & j'espère que tu vas bien t'éclater ici zoub zoub <3
Messages : 91
Date d'inscription : 03/04/2017
M. Babylone Kavinsky
bleu
avatar
ufibihfzif naoto+kiko c'est le perfect
bienvenuue ♥
Pour du 1e code c'est magnifique mdrr
ton perso a l'air trop classe j'aime trop @@ (vitnage ftw)
ufbeif wang j'voulais mettre Baby à moitié chinoise au début pour lui mettre CL en irl, et dans la v1 elle avait wang comme nom de base on aurait pu être cousine/out
dove ramène que des gens cool jpp go on babe
Messages : 42
Date d'inscription : 01/04/2017
V. Dove Odesza
rouge
avatar
Lun 24 Avr - 13:16V. Dove Odesza
rouge
remi est vraiment vraiment vraiment stylée
ALED
et le code miss wlh tu gères
trio dchoc enfin réuni y a pas l'temps y a pas l'temps y a pas l'temps
Messages : 14
Date d'inscription : 21/04/2017
Localisation : taudit à Chapel Street
Remi A. Wang
rouge
avatar
Lun 24 Avr - 15:08Remi A. Wang
rouge
WIAT
mooh merci, t'es adorable, trop de choses choues
et on fera genre c'est normal que le 2e bloc a pas la même largeur que les autres, c'est le style indomptable (même si en vrai je plore d'inutilité devant ce bug)
tu as terriblement bien compris Remi c'est intolérable (no vasy) et puis ui tavu la trick de la fiche bleue pour une pilule rouge/out mais remi c'est le blues so
oh.oh et puis ton nom j'adore ça claque trop bien sur la langue fdkdghn love

SCAR
merci babe shooting star et oui #askiptoutcourt
ouais tavu cette malchance, dove j'en peux déjà plus faint ( huhu )
mais oui j'espère bien m'enjailler avec tout le monde uiuiui je veux licklick
encore merci t'es adorable (et scar est trop badass jel'm)

BABY
alors toi déjà je suis en amour sur ta gurl, en plus j'avais failli coco pour un autre perso sdlkfjg mais là, j't'ai déjà un peu stalké roger et je suis fan lapin
et oui wang qskdlfjg ça sonnait trop bien après remi alice, du coup j'ai gardé, même si c'est chinois et que je voulais des origines japonaises (jefaiscequejeveuxmdr). mais dommage pour les cousines ça aurait pu être cool (sous-entendu j'viendrais quémander un lien poussin2)
c'est dove et popline les coolos, moi j'traine derrière et j'essaye de suivre. un genre de notice me senpai mais inversé pck j'suis la + vieille
MAIS TOUT CE FORUM ET SES MEMBRES SONT BADASS CHUT ARRÊTEZ

DOVE
chut. tu fais trop d'bruit. tu dis n'importe quoi. jetecroispas pfeuh
mehwi trio d'choc so la hype hype MAIS TU VAS TROUVER LE TEMPS BORDELOU SINON PAS DE BISOUS hp
( kiss )
Messages : 204
Date d'inscription : 22/03/2017
Zeno J. Clark
rouge
avatar
Lun 24 Avr - 15:50Zeno J. Clark
rouge
WAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !!
Bah bienvenue encore huhu ♥
J'AIME TON CODE.
il est magnifique pour un premier jpp.
& ton visu je l'aime.
& j'ai hâte de voir la suite cutie.
Messages : 165
Date d'inscription : 03/03/2017
Sakura Aoki
rouge
avatar
Lun 24 Avr - 15:51Sakura Aoki
rouge
Dove ramène plein de potes cools (et rouges) à ce que je vois. bg

BIENVENUE SUR HP. J'aime beaucoup ta façon d'écrire et ton personnage pour ce que j'en lis pour l'instant. ♥️♥️ (ET DOOOOGS FFFFFFF.) Alors euh. Comme d'habitude, bon courage pour la suite hihi.
Messages : 14
Date d'inscription : 21/04/2017
Localisation : taudit à Chapel Street
Remi A. Wang
rouge
avatar
Jeu 27 Avr - 8:00Remi A. Wang
rouge
Zeno merci sdlfkghjbknv;, c'est toi le cutiepie, ça me fait trop plaisir si tu aimes tout ça happy t'es bo et encore des trillions de zoubzoub tmtc coeur

Sakura je sais pas si je suis cool mais c'est bien d'y croire huhu et moooh c'est trop sweet merci ça me touche, j'vais être shy après poussin2 et ton perso est un vrai pipou donuts
Plus que l'histoire et j'ai fini sdklfgn superhero

Votre accueil est vraiment top, trop de love. full kiss sur vos coeurs love
Messages : 74
Date d'inscription : 28/03/2017
Nico Berkley
bleu
avatar
Ven 28 Avr - 8:45Nico Berkley
bleu
A-MA-ZING. La bienvenue coeur
Messages : 14
Date d'inscription : 21/04/2017
Localisation : taudit à Chapel Street
Remi A. Wang
rouge
avatar
Jeu 4 Mai - 20:56Remi A. Wang
rouge
Merci Nico t'es beyl licklick

Sinon, je voulais juste prévenir que je ne suis pas sûre de pouvoir finir l'histoire et donc ma fiche d'ici demain et vu que je pars en week-end, ça repousse à la semaine prochaine. C'est possible d'avoir un petit délai ? poussin
Merci d'avance
Messages : 234
Date d'inscription : 21/02/2017
Localisation : Chapel Street
Arsen B. Eastwood
bleu
avatar
Pas de souci pour le délai, tant que tu nous préviens ♥♥! Du coup je te laisse jusqu'au 14 Mai, est-ce que cela te convient?
 
sage comme l'orage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» ๑ Alfie of Surrey ~ "Sage comme une image ? Mon oeil !" ๑
» ~° [Combat Thanatos/Hypnos VS Coeos] Quand le Tocsin gronde comme l'orage...
» elle était sage, comme un carnage. ▬ suki
» SAGE ☞ je veux pas du ciel comme royaume
» Les Conseils d'un Sage
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Happy Pills :: Avant de commencer :: Registre :: Hall of fame-
Sauter vers: