AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

“Bip bip : The hippies are calling, they want mother nature back !”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 17
Date d'inscription : 27/02/2017
Artiom Kavalsky [Leon]
bleu
avatar
LEON PAJARI
Feat; Reigen Arataka •• Mob Psycho 100 // Irl; young Robert Redford
29
M
bleus
surnom
Verveine
métier
Secrétaire
situation familiale
Célib (mais dans son cœur veuf)
naissance
Muguet / New Haven
autre
Ses chaussures brillent, il sent bon la vanille, le thym, la lavande...ça dépend des jours.
Ma pilule bleue
D'abord, d'abord...

Rien.

Le temps qui passe et l'oubli qui s'installe, de l'évènement même.
La compulsion aura raison de cette outrance :

Chez Jacob&Cie, le dernier arrivage de Kopi Luwak, en poche, son regard navigue à travers les baies vitrées du magasin, au loin, le profil d'une rare pépinière se profil, au coin de rue. À peine l'achat finalisé, d'un pas aussi solennel qu'un militaire, il se dirige vers la boutique mystérieuse dont il n'avait jamais lu le nom.

Et c'est l'amour fou à nouveau. Il s'était promis : plus jamais !
Mais comment résister à l’appelle de telles beautés ?
Les feuilles affriolantes, les tiges qui s'entortillent ou qui gracieusement vont à la recherche du soleil.
Les fleurs et les parfums qui enivrent son âme.

All over again.

Quelques heures plus tard, trône sur le rebord de la fenêtre de son bureau, les fameux pots de céramiques designs, dormant avant au fond d'un placard. Terreau des graines en place, cocon humide, il reste quelques secondes une fois le travail achevé, les pourtours nettoyés. Avant de se souvenir. De faire semblant. D'ignorer ce malaise et de passer à autre chose : en l’occurrence, le travail.

Toute la soirée, chez lui, dans son lit, dans sa chambre vide, dans son appartement vide, il pense toujours aux beautés rencontrées dans la journée, ne dors pas de la nuit.

Mais le lendemain, en arrivant dans le bureau, il reçoit les compliments du chef avant d'avoir même mis les pieds. Pour la première fois, son cœur fait un bond, mais toujours professionnel il s'approche de la fenêtre.

Et là, une pousse, minuscule, en partie enfouie dans la terre, mais une pousse.
Sa mémoire lui rappelle la pilule un soir de détresse.
Le monde soudain, reprend des couleurs dans sa vision.
.....................................................
.....................................................
Sims : Blake Ashton.

-- Trait de caractère.
-- Main Ultra Verte.
-- Confirmer le choix ?
-- Choix confirmé.  

(le téléphone de service sonne, il délaisse l'ordinateur un instant.)
Caractère
Sorry not sorry je fais une liste :
(non pour de vrai j'avais pas d'idée pour rendre ça intéressant pour le coup sur le long, et j'en ai marre que ma fiche traine)

m é t i c u l e u x - rapiat. - poli (oui monsieur) - Serviable (encore heureux) - mais loin d'être bonne poire (faut pas exagérer non plus) - Taquin (attention il pince ahah) - mais sait rester pro' - Il aime sourire (depuis qu'il a plus le spleen) - et encore plus rire (très fort, de larges éclats) - Apprécie la compagnie des chiens et des chats (mais pas assez pour risquer la sécurité de ses plantes) - Aime la bonne cuisine (bien parfumé) - son appartement c'est plus l'appartement des plantes que le sien (bienvenue dans un jardin) - Il pardonne aux autres de ne pas partager son obsession (mais pas le non respect envers ses enfants, faire du mal à ses belles vertes c'est comme insulter sa famille sur plusieurs génération) - Pas farouche pour deux sous (besoin de feu ?) - D'apparence insouciant  (parfois les yeux au cieux et toujours le cœur en rose séchée) - Aime aimer plus qu'être aimé (parce que ça fait un mal de chien bon sang) - Épicurien (mais pas dans le faux sens libertin) - Libéré surtout (depuis la belle bleue) -  Est un homme du milieu (ni pro Boivron, ni pro L.I.F.E, une juste balance des deux) - En théorie le Vague à l'âme il trouvait ça beau (la jeunesse), mais plus depuis qu'il la ressenti comme des vagues de lames (qui vous transforment en terreau puis les algues prolifèrent et votre âme est piégée sous l'eau)
((et))
((lorsqu'on coule le sable la terre, tout disparait.))
((Dans ces moments là il se prenait à rêver aux Nymphéas.))


histoire

...
Et quand j’arriverai, je mettrai sur ta tombe
Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur.

Leon est de ses enfants un peu rond, un peu bougon, un peu trop tout, un peu trop facile.
Il rit avec nervosité aux blagues pas drôles de ses petits camarades, à leur moquerie.
Il se fond dans la masse.
Puis la masse l'avale.

Lorsqu'on retrouve Leon le voilà bien grand déjà, fondu les kilos superflus, son corps efflanqué sous la soudaine poussée est rêveur de temps meilleurs (où tous les petits points sur son visage disparaitrons). Toute la technologie tout ça, il n'y prête guère attention, il n'est pas de ceux dans le besoin, lui possède déjà le confort du tout confort.

Chanceux parmi les chanceux, et pourtant pourquoi ce sentiment d'injustice raisonne en lui ?
Au lycée il les entend tous parler de, monde meilleur, de progrès, de demain de lorsqu'ils seront tous plus grands.

Maman et Papa lui ont bien appris à être poli.
À rapporter les bonnes notes.
À lisser ses chemises, être un garçon qui sait s'occuper de ses propres chiffons.
Faire la cuisine, la vraie,
Faire le ménage.

Oubliant d'apprendre à aimer la vie. (plus large, plus loin, avec des étoiles et des histoires à dormir debout, avec toutes les quêtes et rebondissement).
Leon est quasiment fin prêt, pour être le parfait petit drone de la société.
Qui ne pose pas de question, et sur sa fiche de souhait, il annote le même vœux que la majorité des futurs étudiants.
Puis, enfin, voilà l'été.

ÉTÉ
(Comme hier, comme demain, l'adolescent, puis l'adulte s'en souviendront)

26°, sa veste sur une épaule, la chemise auréolée, bouteille d'eau décapsulé en main.
Pour la première fois, dans le jardin de ses voisins taciturnes (jamais vu, jamais entendu, jamais venu aux soirées de quartier de son vivant), une vieille femme, à genoux, s'acharne contre son bout de jardin.

En friche.

Au même moment que sa curiosité le pousse à observer, elle se redresse, passe sa main gantée contre son front, le visage ridé rayonnant sous l'écrasant soleil, qui dévoile ses pleurs.
Ses yeux clairs dans les sombres voyeurs, semblent à ce moment bien plus tumultueux que les siens.
De cet échange muet elle éclate de rire.
Un rire cassé.
Charmant, d'une maturité qui héberge encore les germes de la jeunesse, toujours au fond d'elle, en fleur.

Et quelle Fleur...

MAI 2031

Leon ne sait toujours pas faire pousser de fleurs, de plantes, d'arômes et de fruits.
Tout ce qui devrait vivre, ne fait que mourir entre ses doigts. Les pots vides, toujours ternes, finissent rangés dans un coin, puis oubliés, depuis bien avant Mai 2031.
(il a pris la mauvaise habitude de la cigarette avant).
(il ne sait plus quand, un soir, comme ça, en sortie de bar, une proposition anodine et puis voilà.) (Oui tout commence comme ça, comme une proposition anodine)

Tout a commencé lorsque ses lèvres se sont muent, lorsque l'inconnu lui a tendu le paquet, lorsque l'homme lui tendit la pilule.
(et même bien avant, par ce manque de n'avoir rien dans le cœur, rien à poursuivre.) (pour à la fin comprendre qu'il n'y a pas besoin.)

Sans pouvoir l'accepter.
Jusqu'à réalisation du don.
C'était comme un cadeau tombé du ciel, et enfin il put...
...
mettre sur ta tombe
Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur.
D'amour méticuleux.


T'as cru
CC c'est bien bô
ps: mes donuts étaient bien rebondis puis ils ont décidés, d'un commun accord, de devenir raplaplat.  what
22
E
 donuts
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 27 Fév - 18:41Invité
first
Messages : 17
Date d'inscription : 27/02/2017
Artiom Kavalsky [Leon]
bleu
avatar
Jpp de toi, je rajoute juste une phrase que j'ai oublié et tu as déjà first, t'es pas possible, c'est pour ça que jtm coeur
Messages : 92
Date d'inscription : 25/02/2017
Ludwig Crawford
bleu
avatar
Lun 27 Fév - 18:51Ludwig Crawford
bleu
MÊME moi j'ai eu l'obligeance de lire avant mdr.

Bref c'est trop un cutie pie mais il a l'air un peu pd avec ses fleurs (mdr désolée je t'embête, c'est des plantes jsais.)
J'ai TROP hâte de voir ta fiche finie mais tu fais déjà partie de la famille Crawford kiss
Messages : 17
Date d'inscription : 27/02/2017
Artiom Kavalsky [Leon]
bleu
avatar
C'est toi le pd.  flew
J'espère bien faire partie de la famille, je vais enfin pouvoir impressionner tes darons avec mes nouveaux talents de jardinier  lazer fini l'humiliation lors du barbecue d'été !
Messages : 17
Date d'inscription : 27/02/2017
Artiom Kavalsky [Leon]
bleu
avatar
Je me permets de double shitpost parce que j'ai finis ninja
Messages : 92
Date d'inscription : 25/02/2017
Ludwig Crawford
bleu
avatar
Mer 1 Mar - 12:03Ludwig Crawford
bleu
Mdr 3:29 tu connais pas le verbe "dormir" toi jpp je veux te voir valider petit secrétaire chéri d'amour coeur

J'ai pleuré ton histoire est trop belle, t'es la meilleure go my go
(no homo tho)
Messages : 234
Date d'inscription : 21/02/2017
Localisation : Chapel Street
Arsen B. Eastwood
bleu
avatar
BIENVENUE CUTIEPIE DE L’EXTRÊME
PTN JE SUIS BCP TROP UN BOULET TU ATTENDS DEPUIS 3:30 CETTE NUIT doom /pleure/ BON C'EST PARTI BB

J'avais déjà été subjugué par la description de sa particularité, parce que ta plume c'est le miel et ton personnage le soleil du printemps. Ok. (Je fais des compliments chelous je sais) MAIS COMMENT DIRE QUE. J'AI ADORE LEON??? Il a l'air simple, simplement heureux de pouvoir faire pousser des fleurs, sans prise de tête, adorable et tendre et si doux jpp tellement de douceur jzakenazneka. L'histoire est contée de manière adroite si bien que le début lisse donne envie de donner à Léon un peu de substance à l'existence (slt j'écris des choses vmt bizarres je sais) et quand tu parles de Mai 2031 son existence prend du relief et là LA JE ME DIS: PUNAISE JE VEUX TROP VOIR SON PERSONNAGE INRP JPP DJEKDEJDNJF (je réfléchis rn à un lien mais arsen est bcp trop nul pour se faire des amis jpp)

DU COUP. Je ne peux que m'incliner c'est tellement parfait. Et cute aussi. J'aime vraiment Léon et sa douceur. BIENVENUE OFFICIELLEMENT!


Toutes mes félicitations tu rejoins le hall des plus bgs. Tu peux donc aller recenser ton avatar ICI et ton irl ici ICI et pourquoi pas créer ta fiche de lien par là. Et le plus important tu peux désormais crâner devant tous les roses non-validés du coin (& leur donner envie de faire leur fiche) et aller RP et faire une demande ici Suffit de commencer un nouveau sujet et de remplir le formulaire.
DES BISOUS ♥️
 
Bip bip : The hippies are calling, they want mother nature back !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» RPG :: LONDON CALLING
» just wanna keep calling your name (liam)
» Mon petit clan ( enfin ce qui est peint)
» LONDON CALLING TO THE FARWAY TOWNS
» LOVE IS ALL YOU NEED ! (manger boire et dormir aussi, sinon tu meurs et en plus on est pas des hippies !)
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Happy Pills :: Avant de commencer :: Registre :: Hall of fame-
Sauter vers: