AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

“Having a soft heart in a cruel world is courage, not weakness.”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 16
Date d'inscription : 09/03/2017
Mieczyslaw V. Seok
bleu
avatar
MIECZYSLAW VERON SEOK
Feat; OC  •• Xuan Loc Xuan // Irl; Nam Joo Hyuk
22y.o
g
bleus
surnom
Ronnie parce que sa créatrice aime trop l’humilier ♥️
métier
Auteur de livres « jeunesse », bon en gros il est écrivain quoi.
situation familiale
c’est la dèche.
naissance
13 Novembre 2010 (Scorpion)
autre
Il aime vraiment les sweats à capuche, Ronnie est asexuel.
Ma pilule bleue
Le monde est à l’envers, non l’apart est à l’envers, ou c’est toi qu’est à l’envers, désolé d’avoir fini à l’envers !
Ronnie, Ronnie ça tourne dans la tête des gens, ils voient l’enfant-adolescent, porté tout petit sur les épaules du succès, Ronnie qu’as-tu dans le crane qui fascine tant ? Ronnie, mais c’est quoi ton prénom, Ronnie, est-ce-que c’est Veronica ?
Il y a un muscle froissé, là entre la nuque et le bord de l’épaule, quand il se redresse il a les mains moites, rien du décor de cinéma, quatre murs teintés des couleurs-tabac, il se demande ce qu’il fout là. Oui il était supposé être l’enfant-roi, avoir fini son dernier chapitre en avance, les doigts rougis, les joues meurtries de fausses larmes refoulées, pour avoir une dose de fierté à prendre avec le café, le premier du matin.
A la place il s’affole à sa place initiale, le trône fatal, là devant le carré-pixel-malheur, c’est son ordinateur ! Ronnie se roule sur sa chaise, il se fait petit, le plus petit possible, comme les chats disparaissent sous les meubles, il y a Ronnie. Ronnie voit ses mails non-lus, mais quelle vie, Ronnie une vie avec des mails non-lus, pour qui est-ce-qu’il se prend du haut de ses vingt-deux-ans, répondre à son éditeur avec des emojis douteux.
La nuit a été courte, crie son visage appuyé par endroits de touches random, le x, le j et là, la barre espace. « Mmmf » La plupart des bouquins laisseraient couler un mot plein de sens qui s’agrippe aux yeux du lecteur, le quitte pas jusqu’au bas de la page, mais Ronnie à part se noyer dans l’arabica ne sait pas faire grand-chose.

D’ailleurs il n’a pas remarqué le post-it accusateur, le post-it, lui, le toise, il est mauve, les bord repliés. Si Ronnie prenait le temps de les redresser, il lirait : La bleue, ou la rouge ?

Ton cube impardonnable se déforme, ce qui semblait morne hier est dégueulant de tout, aujourd'hui, tout t'inspire, tout te transporte, te fait décoller. Les mots des autres sont des ouvertures sur une autre parcelle d'univers à apprivoiser, les beautés sont décuplées, les tristesses sont fracassantes, révoltantes, elles ne t'endorment pas, elles te gardent éveillé, chaque idée est un leurre vers une autre idée, Ronnie; Ronnie il y a presque des sensations quand on te parle, quand on te donne la main que tu découvres comme on découvre un muscle de nouveau après cinq semaines dans un plâtre, tes souvenirs sont vifs comme des soleils d'hiver, tes souvenirs te marquent et avec eux chaque sentiment, chaque mot marqué sur le papier est indélébile dans sa terrible authenticité; Ronnie tu te souviens de chaque détail.
Caractère
Mitch quoi? Mitch comment? MIECZYSLAW. Un garçon bizarre au background bizarre, à la façon d’un bulbizarre, Mitch. Enfin tout le monde l’appelle Ronnie depuis longtemps parce qu’il n’arrive plus à convaincre le monde que son prénom existe. Ronnie c’est plus facile on dirait le nom de l’asiatique qui meurt en premier dans la moitié des films de zombies du début du 21e siècle. « Mitch se lave » il dit tout sourire la première fois qu’il découvre le chat en réalité virtuelle. Il a le sourire facile, Mieczyslaw, il a ce sourire aussi tendre qu’un bonbon sorti de l’usine, avec les contours marqués et appréciables. Il aime la compagnie des gens et comme une fleur a besoin du soleil il a besoin d’entendre le clic particulier des voix qui se lèvent sur le nouvel internet. Mitch fait partie des silencieux debout et des bruyants assis. Les mains de Mitch sont toujours planquées dans les poches d’un sweat doux et inoubliable, il ne sait pas ce que c’est que le jour et la nuit. Disparaître dans la pop-culture des eighties est son plus gros défaut, lui qui sait plus s’adresser à un pc portable qu’à une jolie fille, il y a de quoi vouloir lui foutre un pain. Mais Mitch rayonne d’une certaine façon, de l’enfance qu’on a tous perdu sur les années. Il fait des blagues pourries, ça va avec son côté beauf bien sûr, il se balance entre bêtise humaine et bêtise volontaire. C’est lui qui viendra vous parler de World of Warcraft et combien c’est mleux que la Nintendo 2026 ou la Playstation Slim Slim Slim, bien sûr il a des étoiles dans les yeux quand il parle de ça; ça va et ça vient entre souvenirs de ses premiers jours dans l’arcade légendaire de New Haven, ensuite ça repart dans l’autre sens en s’excusant de ses divagations maladives. « Appelle moi quand même Ronnie s’il te plait. » En fait il n’y a qu’un seul Mieczyslaw à la fin, c’est celui qui prend un vieux stylo bic nauséeux, qui se met à gratter les pages avec une sincérité inexcusable, aujourd’hui il voudrait se dire qu’il n’a pas perdu du gosse qu’il était. C’est peut-être pour ça qu’il est pas très solide, émotionnellement, qu’il répond à ses fans presque tout le temps et qu’il a ce tic, là, à passer le doigt le long de son sourcil comme si on allait pas le pardonner pour toutes ses tendresses étranges de bête fragile, aimante et parfois trop. Il y a beaucoup d’histoires à écrire, encore sur Mieczyslaw. Mieczyslaw est parfois un idiot, il était idiot quand il a gobé sa pilule bleue; mais il est gentil. Gentil et prêt à s’faire bouffer par les expériences tordues de la vie, comme un enfant, en gros, comme un voyou certains jours. C’est Mieczyslaw.

histoire
C’est l’histoire d’un poulet… Non mais pour ne pas faire bien original, oui c’est l’histoire d’un poulet qui faisait beaucoup trop de regards en coin aux gens sous ses mèches corbeau d’asiatique éméché un soir de décembre quand il a atteint la vingtaine. Il se disait mais bordel comment j’ai pu ne pas voir ça passer? Oui, ça c’était toutes les journées d’hiver entre sa naissance et maintenant, maintenant il y avait contre ses joues une mélancolie frappante, mais il avait de la chance. Oui, il avait de la chance parce qu’il arrivait encore à l’ignorer pour l’instant. Mieczyslaw était pas quelqu’un de difficile et quand un collègue lui demandait de prendre ses heures au travail parce qu’il y avait des problèmes à la maison, il était du genre à dire « pas de souci. » Sauf que voilà, le problème avec les gens qui disent qu’il n’y a pas de souci, c’est qu’ils s’écrasent. Ils s’écrasent aussi dans la queue du supermarché pour la fille qui veut acheter son Nimbus 2030 édition limitée, ils s’écrasent pour la place dans le bus super écolo de mère nature, ils s’écrasent pour leur ex qui leur jettent du hentai en RA au visage quand elles sont allées rouler un patin au voisin du dessus et ses goûts trop « wow » à côté des tiens qui reste dans ta phase tumblr et pinterest. Enfin vous voyez le genre, il grandit, il s’écrase, il grandit, il se casse. En des morceaux tellement petits que rapidement il devient insignifiant. 

Enfin non, Ronnie est insignifiant, pas Mieczyslaw.

Mieczyslaw fait tourner un blog sur un groupe de potes nerds qui se découvrent un soir une espèce de passion commune pour un jeu de rôle en ligne. La page met en scène leurs aventures et tous leurs petites emmerdes, quelque chose de léger, de mignon où il essaye de mettre en avant la communauté LGBTQ. Rapidement les commentaires affluent, bons et mauvais. Il y en a qui disent qu’à travers l’écriture de Ronnie, ils peuvent sentir la forme des écailles des dragons sous leurs doigts, que les relations sont humaines autant que les larmes qui finissent sur leurs joues et ça, aux yeux de Ronnie prend une dimension extraordinaire. Il s’isole du reste du monde pour se retrouver dans cette bulle incroyable où il ne voit que des bonheurs s’étaler sous les doigts des gens. Il a commencé à suivre les fanfictions des uns et des autres. A côté Maman téléphone mais Ronnie ne décroche pas. Maman est une figure floue, elle fait partie de la famille d’accueil qui des années plus tôt a attrapé la main de Mieczyslaw pour refaire toute la couture des ailes qui de son dos se détachaient, mais elle sait. Il a toujours été effroyablement solitaire, Ronnie. Alors quand on propose de le publier, il ouvre grand les yeux, deux immenses globes qui tournent sans vraiment y croire, quelqu’un de l’extérieur vient de lui ouvrir les portes. Il vient, un chat nerveux, glapissant se glisser entre les mains de la sociale-sphère et il s’y perd, s’y tord les mains, y trouve un remède amer, recouvert de promesses. S’il écrit, il respire, s’il écrit, il fonctionne, Ronnie se voit comme une machine, Ronnie devrait lire une deuxième fois, tous ces vieux bouquins dans le grenier, les détresses des inspirés desinspirés, il veut être amoureux, amoureux des mots. Ronnie, arrête d’oublier les gens. Ouvre les yeux, Ronnie!



everniss
BONJOUR JE M’APPELLE AGATHE, je voudrais bien réussir ma vie… MDR non pardon jtm heu jtm. Alors voilà je suis à la fac en lettres modernes mais ne vous fiez pas aux apparences tout ce que je lis c'est des mangas en vrai. Je trouve que les brocolis, les ananas et les churros c'est super important et si t'es pas d'accord c'est pareil. Sinon voilà j'adore les séries et les ships et d'ailleurs vive stydia et si tu shippes pas stydia c'est pareil. Ouais c'est la faute de Gréta si je suis là mais on l'aime tous. Vive les plaids et vive les biscuits et aussi beaucoup stranger things et ma nintendo ds. je voudrais remercier pokemon pour exister et aussi mes amis qui me soutiennent trop et ma famille et vous êtes grave beaux ici. Aussi svp si vous avez pas encore lu ma fiche bah la lisez pas elle me fait peur bisous hihi.
19y.o
f
negapi
Messages : 17
Date d'inscription : 27/02/2017
Artiom Kavalsky [Leon]
bleu
avatar
Pour moi c'est un 100/100, après tout tu cites balavoine coeur
Messages : 20
Date d'inscription : 05/03/2017
Margaréta Somogyi
rouge
avatar
bienvenue beauté!!!!
auteur de livres pour enfants c'est tellement adorable j'en peux plus
Messages : 16
Date d'inscription : 09/03/2017
Mieczyslaw V. Seok
bleu
avatar
Vous êtes l'adorablance mais bon ça vous le saviez déjà. cry
Arrête de rire toi là.
Vive Balavoine miskine.
(OUI JE VEUX TRAVAILLER SUR MA FICHE JE SUIS JUSTE UN CACA BLEU).
Messages : 171
Date d'inscription : 26/02/2017
Indiana A. Jones
bleu
avatar
Bienvenue hihi

QUEL BON CHOIX DE GROUPE (oui je vais le dire à chaque fois que je vois un bleu) les sweats à capuche c'est la vie et Ronnie est déjà si parfait et fluffy, hâte de lire la suite. Bon courage et au plaisir de te croiser en rp ♥

Citation :
Alors voilà je suis à la fac en lettres modernes mais ne vous fiez pas aux apparences tout ce que je lis c'est des mangas en vrai.
I can relate to this. /meurt
Messages : 16
Date d'inscription : 09/03/2017
Mieczyslaw V. Seok
bleu
avatar
MDR JE SAIS JE SAIS GRAVE FIERE. Vive les bleus. Ahahahhahah nous autres espèce en voie de disparition. Merci beaucoup hihi.
Messages : 234
Date d'inscription : 21/02/2017
Localisation : Chapel Street
Arsen B. Eastwood
bleu
avatar
BIENVENUE Petit chou
Vous allez tous me tuer avec vos personnages super cute jpp. Et Ronnie est tendre, adorable, un petit soleil qui pense manquer de courage, mais qui en a à revendre. Son histoire le rend encore plus attendrissant et j'ai hâte de le suivre inrp. De voir ce qu'il fera à New Haven.
Je ne te fais pas attendre plus longtemps ♥ !
Toutes mes félicitations tu rejoins le hall des plus bgs. Tu peux donc aller recenser ton avatar ICI et ton irl ici ICI, mais aussi recenser ta particularité ICI et pourquoi pas créer ta fiche de lien par là. Et le plus important tu peux désormais crâner devant tous les roses non-validés du coin (& leur donner envie de faire leur fiche) et aller RP et faire une demande ici Suffit de commencer un nouveau sujet et de remplir le formulaire.
DES BISOUS ♥
Messages : 16
Date d'inscription : 09/03/2017
Mieczyslaw V. Seok
bleu
avatar
Trop D'AMOUR SUR TOOOOI. Merci hihihihihi.
Messages : 85
Date d'inscription : 09/03/2017
Katherine Cavalcante
bleu
avatar
Ronnie, c'est un bébé. Un bébé que je veux couver et câliner toute la journée. Un bébé que je veux voir sourire. Ohlalala. #PedoNuna
Messages : 16
Date d'inscription : 09/03/2017
Mieczyslaw V. Seok
bleu
avatar
MDRRR tu m'as achevée jpp. Jtm aussi hihi.
Messages : 182
Date d'inscription : 12/03/2017
Adelbert Zimmermann
rouge
avatar
JE PLUSSOIE. Tu es une boule de fluff, un bonbon à la framboise. ♥
Félicitations pour ta validation dans le groupe des "moins-bien-que-les-rouges" !

Messages : 16
Date d'inscription : 09/03/2017
Mieczyslaw V. Seok
bleu
avatar
AHHHH TU AS EU LE COURAGE DE VENIR ICI HIHI kiss tu es si chou merci. (mais attends c'est toi qui est moins bien que les bleus!!!)
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
 
Having a soft heart in a cruel world is courage, not weakness.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Xu Li Hua ▲ a touch of sweetness in this cruel world
» Holly Holliday ~ You don't have to be cool to rule my world
» Grimoire Heart n'a pas besoin d'un cookie à la myrthille ( PV Nookie Minasa )
» CNN: Food prices rising across the world
» Vente Elysien Forge World (GI)
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Happy Pills :: Avant de commencer :: Registre :: Hall of fame-
Sauter vers: