AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

“cheat codes for mental health ((babylone))”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 91
Date d'inscription : 03/04/2017
M. Babylone Kavinsky
bleu
avatar

moineau babylone kavinsky x bb, bab, sparrow x 23.01.2006, 26 ans x coiffeuse x mère gabonaise en prison x père russe parti à sa naissance x femme x albinos par son père et sa grand-mère maternelle x coco ziebell (jvzbeee) x irl kirsten zeller

pilule bleue (maîtrise de l'anatomie)

Ca a commencé avec un soleil nouveau et une bouffée d’air pur. Ca a finit par terre à sangloter de peur.
C’avait été un choix rapide, aucune hésitation et un hochement de tête quand il lui avait proposé les pilules. Guérir, guérir, guérir, Babylone en rêvait de ce soleil brûlant et ces lumières pâles qu’on lui avait interdites. Elle savait que son seul potentiel avait toujours été la fuite.
Babylone était imbattable quand il s’agissait de lâcheté.
Et rien que pour une fois elle s’était dit que prendre une petite pilule -La bleue par exemple-, quand bien même sa mère en était méfiante, n’avait rien de bien compliqué. Et Babylone voulait sortir sans craindre que le jour lui crame la peau, sans craindre que la lumière la rende encore plus aveugle. C’était un beau jour pour tout changer.
Ca avait commencé avec un soleil nouveau et une bouffée d’air pur. Les mains qui tremblent et les yeux plissés, le souffle court et l’esprit stoppé. La lumière était splendide, et elle avait loupé tellement de choses à voir et à vivre à cause de ses yeux violets.
Avec le poid des lunettes en moins sur le nez tout lui paraissait plus léger; elle se moquait bien des regards alentours tant elle courait d’une rue à l’autre en savourant la chaleur sur sa peau.
Ç'avait été les ombres grandissantes le premier soir et les menaces sur sa génitrice. Ç'avait été les doigts de Babylone sachant parfaitement où frapper lorsque les mots ne suffisaient plus, les regards incrédules et sa fuite terrifiée. Ç'avait été les pensées si claires au salon de coiffure en tenant les mèches entre ses doigts, parce que pour ce visage, cette couleur.
Babylone était rentrée effrayée parce que la nouveauté et l’inconnu n’avaient jamais étés choses qu’elle avait apprécié. Ca a finit par terre à sangloter de peur.


tatouée ✶ Elle enchaîne des périodes éveillé et endormi ✶ Dans l’une elle est hystérique, surexcitée, voit tout en grand et submergée d’adrénaline ✶ Dans l’autre elle reste enfermée chez elle et tout l'étouffe et l’effraie ✶ anxieuse et méfiante de nature ✶ ne parle jamais d’elle ✶ supporte très mal le soleil ✶ avec elle c’est tout ou rien ✶ très souvent rien ✶ parle avec les gestes ✶ parle français, confortable avec le russe et l’espagnol et comprend quelques mots de chinois et d’allemand ✶ a visité bon nombre de pays Européen, ouest-asiatique, sud-americain et quelques états d’amerique ✶ collectionne les livres, peluches, fleurs et coquillages ✶ a récemment peint sa chambre intégralement en blanc ✶ n’aime pas qu’on la touche et encore moins quand elle dort ✶ ne jamais la réveiller directement sous peine de s’en prendre une, toujours lui lancer quelque chose ou hurler ✶ sommeil léger ✶ s’asseoit rarement sur les chaises/canapés et préfère s’installer sur les tables, dossiers et ce qui n’est pas fait pour être écrasé ✶ adepte de l’utilisation des jambes plus que des mains ✶ visiteuse régulière de la prison le dimanche matin ✶ cache un flingue sous son oreiller, un fusil sous son matelas et un revolver dans son armoir de toilette ✶ a l’air frêle ✶ considérablement musclée ✶ considérablement nudiste ✶ sait courir en talons ✶ porte très souvent des lunettes de soleil ✶





C’est une femme, elle devrait sourire plus.
On lui disait avec une facilité déconcertante comment elle devait manier sa vie et à quel point elle devrait être redevable à Dieu pour son existence. Sur les lèvres les paroles se noyaient dans l’hypocrisie et la compassion défigurée de pitié; Dans les gestes aigredoux elle ne voyait que ce qui l’importait. L’aigreur, le vice, la dégoût.
On parlait d’elle comme un paradoxe, on parlait de sa tête comme une entité malsaine. On n’arrivait pas à la suivre, à la comprendre, la déchiffrer, la prévoir.
Babylone est une tempête comme elle a été un soleil et comme elle sera une avalanche: mortelle, destructrice, plus pour elle que les autres.
Virtuose de ses mots, Babylone ne parle pas beaucoup parce que chaque phrase est un poison pour le monde, et plus elle parle, plus elle crache, plus elle abime, plus elle détruit, bien souvent sa propre demeure. Son propre confort. Sa propre confiance.
Alors ses phrases sont peintes de sarcasme et d'amertume, nonchalante, insolente.
Elle est méfiance et terreur là où les autres sont bienveillance et generosité. Elle ne croit personne sur parole parce que la plus encline à la trahir est son propre cerveau, quand ses émotions prennent le devant.
On lui dit encore qu’elle est injuste et stupide, brutale, insensible, égoïste, pessimiste.
le sous-texte est que Babylone tiens trop au monde, Babylone ressent trop dans son coeur, Babylone est trop inquiète du futur et qu’elle est lâche, qu’elle a trop peur de faire face, que la colère envers elle-même guide ses pas.
Et que le monde
et la sureté
la sécurité
est nouveau pour elle
et ça l'effraie.
Elle n’est pas juste parce qu’elle n’a plus envie, elle ne se bat plus parce qu’elle est assoupie. Et quand elle se réveille, c’est une explosion insensée.
Quand elle est consciente, tout est trop présent et l’adrénaline l’étouffe.
Tout est trop lent et Babylone va trop vite.
On disait que c'était dans sa tête et que le problème venait d’elle même. De son environnement et son éducation, de la manière abrupte dont elle a passé son enfance, sa vie de manière générale.
On lui a dit que le monde voulait l’enterrer et elle y croit; la gentillesse la désarme quand elle pense pouvoir attaquer, et la pureté des autres est ce qu’elle refuse d'écorcher.
Épargner les anges de son brouillard chtonien.
Elle s'imprègne des autres et s’approprie leurs comportement.
Curieuse de la façon dont on la voit quand on ne la connait pas.
Babylone ne croit pas au bonheur
Uniquement au calme avant la tempête
Et celle qui a passé sa vie a fuir n'a plus besoin de courir.
Et ça l'effraie, de commencer à vivre.


✶ Elle n’a de souvenirs d’enfance que les courses et les planques, les tout ira bien et les mains de sa mère serrant trop fort son crâne. Elle ne sait plus les langues qu’elle a entendus et les faux passeports qu’elle a déjà tendus.

✶ Elle se souvient des questions qu’on posait à sa mère et des remarques sur l’adoption, de ses regards dans les miroirs avec sa génitrice derrière. Elle se souvient s’être souvent dit qu’elle était blanche là où sa mère était noire.

✶ Elle entend encore les cris qui avait arraché sa gorge lorsque sa mère s’était rendue à la police en échange de la liberté de l’enfant. Elle entend encore la voix mielleuse de la femme du foyer d’accueil, des policiers prétentieux et de ceux qui tentaient de lui expliquer qu’elle n’aurait plus à fuir.

✶ Elle voit toujours les lèvres de sa mère murmurer des tout ira bien pendant le procès. Elle ne compte plus les visages de toutes les familles qui l’ont accueillis et auxquelles elle n’a jamais appartenu, desquels elle s’est toujours enfui par peur qu’ils lui fassent mal, qu’elle leur fasse mal.

✶ Elle attend patiemment sa majorité pour rejoindre la ville où sa mère est incarcérée, là où elle a décidé qu’elle remboursement les dettes quand on viendra la chercher. Elle attend patiemment à l’ombre où elle a toujours vécu, là où le soleil ne peut brûler sa peau ni ses yeux.

✶ Elle arrive, vingt et un ans, avec son petit sac de voyage où tous ses biens tiennent serrés, sous son chapeau et ses lunettes, dans sa nouvelle ville. Elle ne sait pas combien de temps elle y restera avant de fuir une énième fois. Les colocataires tournent sans qu’elle parvienne à se sentir en sécurité, chez soi.

✶ Elle apprend, elle travaille, dans le légal et l’illégal, amasse de l’argent, suit des études, ratrappe ce qu’elle a loupé, ce qu’elle ingère et ce qu’elle doit rendre. Les cheveux l’ont toujours fascinée, elle qui les a immaculés, eux qu’on a tant observés. C’est qu’un passe-temps. Ca ne durera pas longtemps. Elle n’a pas encore le droit de vivre et survivre en même temps.

✶ Elle retrouve sa mère derrière une vitre après dix ans, les yeux vides de larmes et uniquement un zeste d’amour qui n’a pas fané avec le temps. Elles partagent toujours ces traits anxieux, cette ligne tendues des trapèzes, ces yeux vifs. L’une est toujours noir quand l’autre est blanche pourtant les traits se ressemblent. Tout ira bien.

✶ Elle a l’impression que le monde a arrêté de tourner et que tout est figé quand elle tend l’argent et que les hommes s’en vont. Elle n’a plus rien à craindre d’eux, plus rien à leur devoir. Elle a payé sa liberté et son nom est barré. Elle n’a plus à se cacher, plus à fuir, plus à regarder derrière son épaule et vérifier la présence rassurante d’une arme. Elle a bientôt vingt-deux ans et peut commencer à respirer.

Elle avale la pilule et la chaleur du soleil sur sa peau la fait sourire.

✶ Elle a vingt-six ans et parvient à rire avec ses clients. Elle a vingt-six ans et apprend à vivre ce qu’on lui a empêché de faire durant son enfance. Elle a vingt-six ans et brûle ses passeports; Babylone n’a plus besoin de partir.




kuru/misha x 19 x f

HH COUCOU je sais pas quoi écrire lmao
Arsen m'avait montré le fofo y a longtemps et j'avoue que les moustaches m'avaient émoustillée du coup je stalke depuis ; baby est un horrible mélange des derniers livres que j'ai lu donc si vous avez les ref déjà épousez-moi svp ; mes études me prennent 90% du temps et jpasse ma vie a dire j'étais en train de bosser mais du coup j'suis archie lente ; voila sinon j'aime tout le monde aimez-moi svp (le cara est pas à 100% comme je voulais et j'le comprend pas donc c'possible que je le modifie gn)(j'ai l'moodboard de baby (www) là sinon qu'est autant en bordel que sa prez)

code - kuru // img - jvzbeee


Messages : 165
Date d'inscription : 03/03/2017
Sakura Aoki
rouge
avatar
Lun 3 Avr - 10:07Sakura Aoki
rouge
BIENVENUE SUR HP. coeur

Pff pff ce code est tellement bg, je suis mort sur le coup devant tant de beauté. Et j'ai ENVIE DE PRENDRE BABY DANS MES BRAS. ;;;; La pauvre choupette, il y a tellement de peur et de paranoïa dans sa manière de vivre et de voir les choses qu'elle n'arrive pas à vivre justement. Enfin c'est compréhensible vue ce qu'on peut lire de son passé. Puis tu joues sur son albinisme, bien souvent je vois cette maladie juste comme un accessoire pour les personnages RP, alors je suis ravi. (En plus t'as pris Coco en avatar, laisse-moi t'épouser stp. ♥️)

Gnnn je suis en cours donc le wi-fi de ma fac ne charge pas son moodboard, c'est dommage. ;;

Bon courage pour la suite de ta fiche ! smouark
Messages : 74
Date d'inscription : 28/03/2017
Nico Berkley
bleu
avatar
Lun 3 Avr - 11:21Nico Berkley
bleu
O M O N D I EU C O M M E N T O S E S T U

C'est archi parfait. Tes mots c'est divin bb, je suis en extase. Olalala. Bienvenue.
Messages : 38
Date d'inscription : 25/03/2017
Roger Sandmann
rouge
avatar
Lun 3 Avr - 12:02Roger Sandmann
rouge
Ptin elle est tellement magnifique
et comment tu écris c'est canon
ET PUIS SON PRENOM MOINEAU AAA C'EST TELLEMENT CHOUPI
bienvenue bb
Messages : 204
Date d'inscription : 22/03/2017
Zeno J. Clark
rouge
avatar
Lun 3 Avr - 14:47Zeno J. Clark
rouge
.... S A L U T !!
J E T' A I M E !! même si je suis en pls pour ce que tu sais mdr.
mais no worry, t'es belle et tu as bon goût !
& ce code... zejioqthjuzeio !!
j'adore son nom et tu écris divinement bien ♥️
ALORS BIENVENUE ENCORE coeur
Messages : 88
Date d'inscription : 28/02/2017
Localisation : Canapé
Jung-Myeon Hyeon
rouge
avatar
Oooooh que tu es jolie toi ♥️

C'est incroyable ahah on se follow déjà sur pinterest (ce hasard jpp) et j'ai justement vu ton tableau pour Babylon avant que tu ne débarques ici du coup j'ai l'impression de la connaitre déjà un petit peu t'as vu

Que dire à part que ton personnage est ultra fab, tout comme le code de sa fiche. Cette alchimie parfaite entre délicatesse, insécurité et combativité gnn <3 Also j'aime tellement son petit nom, Moineau sob sob c'est beaucoup trop mignon...
Si j'ose, je viendrai quémander un petit lien coeur

Bref bref bienvenue beauté amuse-toi bien ici !
Messages : 91
Date d'inscription : 03/04/2017
M. Babylone Kavinsky
bleu
avatar
Sakura> MERCIII ♥️♥️ prend la dans tes bras stp Baby a besoin d'un gros câlin jpp; ihfz contente que ça plaise l'albinisme ('fin)(non j'me comprend) j'voulais jouer à mort sur ça en plus hehe pousser les maladies et problèmes et les décortiquer j'aime trop çaaa #drama (c'quand tu veux tkt)
mdrr la wifi merdique de l'école on connait les bails
Nico> HINHINHIN je pensais que tu savais que j'allais venir en plus xD (ou alors j't'ai dis dans les prochaines semaines? j'le pensais vraiment jpp) Merciii ifbeiuf t'es trop mignonne jtm ;ww; ♥️♥️
Daddy Roger> Hhhhh merci babe ifjoef /blush/ Mais de ouf Moineau c'adoraaable hinhin
Zeno> OMD encore désolée je m'en remet pas ;; mais jsuis contente si ça te plais haaa merci merci *hug♥️*
Jung-Myeon> T O I
omd *HUG*
MAIS DE OUF jpp j'ai vu twinstails dans ta prez j'étais mais je la connais ce qui est a moitié vrai mdr mais j'aime TELLEMENT tes tableaux et tt j'ai l'impression de connaitre tes persos à distance c'est chelouuu
du coup j'suis ravie de faire ta connaissance hihi
merciiiii c'trop nice haan
tkt si t'oses pas c'moi qui viendrais coeur
Messages : 234
Date d'inscription : 21/02/2017
Localisation : Chapel Street
Arsen B. Eastwood
bleu
avatar
BIENVENUE moineau
Ton personnage c'est un petit oisillon, quelque chose de délicat et de doux qu'on a envie de bercer. Mais de brutal aussi, de viscéral aussi comme la peur qui suinte d'elle et cet espèce de liberté qu'elle semble trouver et avoir envie d'étreindre sans vraiment oser. C'est l'histoire d'une petite fille qui avait peur du soleil, d'une enfant lunaire qui peut à présent prendre la lumière. C'est l'histoire d'un amour et d'une promesse, d'une errance un peu étrange qui s'est arrêtée le jour où elle a pu revoir sa mère. C'est vaporeux et y'a un peu de mystère, des histoires de violences dont on ne voit que les éclats sur sa personnalité. Alors laisse moi mourir d'amour pour ton personnage et la valider sans plus tarder. ((Arsen déteint sur oim /crève))
Toutes mes félicitations tu rejoins le hall des plus bgs. Tu peux donc aller recenser ton avatar ICI, ton irl ICI, ton don par là et pourquoi pas créer ta fiche de lien par là. Et le plus important tu peux désormais crâner devant tous les roses non-validés du coin (& leur donner envie de faire leur fiche) et aller RP et faire une demande ici Suffit de commencer un nouveau sujet et de remplir le formulaire.
DES BISOUS ♥
Messages : 182
Date d'inscription : 12/03/2017
Adelbert Zimmermann
rouge
avatar
Omg, pourquoi n'ai-je pas encore posté dans cette merveilleuse fiche ? Je suis tellement en feels quand je l'imagine sortir au soleil pour la première fois, c'est juste hhhhh adorable. ♥ C'est exactement ce que dit Arsen. Un mélange de douceur et de violence en une seule personne, un petit brin de fraîcheur et de différence cachée sous un air d'indifférence.

Bref, sois la bienvenue par ici bb ♥
 
cheat codes for mental health ((babylone))
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Foundation Aristide for democracy.
» Mental Misstep ou l'étoile filante.
» 02. Laughter is good for health.
» Forge d'un mental d'acier dans les Ténèbres
» Codes en libre service ✖ aka J'ai que ça à faire [FERMÉ]
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Happy Pills :: Avant de commencer :: Registre :: Hall of fame-
Sauter vers: