AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

“One shot - One kill // Samara Najar”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 11
Date d'inscription : 13/04/2017
Samara Najar
rouge
avatar
Jeu 13 Avr - 19:34Samara Najar
rouge
Samara Najar
Feat; random girl •• By sashajoe.deviantart.com // Irl; xxx
29
F
redpill
surnom
Tango
métier
Mercenaire / Porte-flingue intérimaire
situation familiale
Célibataire
naissance
24 Janvier 2003 à Tel Aviv, Israël
autre
Jamais satisfaite par son apparence, Samara a tendance à régulièrement changer de coupe et de couleur de cheveux, en restant toujours dans un style décalé avec des teintes criardes. Des mèches blanches et une partie de crâne rasé reste son choix habituel.
Ma pilule rouge

Samara a toujours été solitaire. C’est obligatoire pour survivre dans ce métier : faire confiance à qui que ce soit est dangereux, s’attacher à qui que ce soit l’est encore plus. Elle le vit bien, car c’est ce qu’elle a toujours connu. Mais depuis que les capacités que lui a octroyées la pilule rouge ont fait le tour  du monde criminel local et que les rumeurs et les bruits de couloir se sont répandus comme du chienlit, les choses ont changées. Ses clients et ses collègues ont dépassés le cadre du respect pour tomber dans celui de la crainte. Les gens qui la connaissaient pour ce qu’elle était vraiment ont maintenant peur d’elle. D’autres ont pris ces rumeurs pour de la vanité, et n’hésitent pas à lui chercher des noises et à la pousser à bout, alors qu’ils lui auraient fichu une paix royale il y a encore quelques semaines.
Entraînée depuis la fin de son adolescence, le tir a toujours fait partie des activités pour lesquelles elle était douée. Mais depuis qu’elle a ingurgité la pilule en croyant avoir affaire à une simple drogue anabolisante, elle a développé un talent presque surnaturel pour la chose. Quelle que soit l’arme, le calibre, la cible, la distance et les conditions, elle tire exactement là où elle doit le faire, sans jamais faillir. Qu’il s’agisse de loger une balle dans le front de quelqu’un à plusieurs dizaines de mètres sans lunette de visée, de planter un couteau dans les omoplates de quelqu’un qui se cache derrière un angle, son cerveau, ses yeux et ses muscles semblent capable de calculer avec une précision mortelle les mouvements à effectuer pour arriver à ses fins.
Depuis, elle est passée de simple garde du corps à tireuse de précision, et n’a pas hésité à augmenter considérablement ses tarifs en tant que mercenaire ne ratant jamais une cible. Il va sans dire que sa montée dans l’échelle sociale des groupes criminels ne s’est pas fait attendre.
Au milieu de tout cela, elle essaye de rester impassible, d’avoir l’air de s’en foutre. Il faut continuer d’avoir l’air imperturbable et incassable, ne jamais montrer la moindre faiblesse. Mais au fond, elle a beaucoup de mal avec toutes ces nouveautés. Ce sont ces adversaires et ses cibles qui doivent avoir peur, pas ses employeurs. C’est mauvais pour le business. Un jour, elle s’en doute, quelqu’un décidera de lui coller une balle dans le cou pour se débarrasser de la menace qu’elle représente.
Caractère

Un beau minois, une silhouette mince et sportive, un style punk décalé, Samara est trop souvent le centre d’attention à son goût. Ses activités criminelles, elle les garde bien secrètes et séparées de sa vie personnelle. Ses amis et sa famille n’en savent rien. Certains s’en doutent, mais ne savent pas à quel point elle est encrée dedans. Après tout, cet argent doit bien venir de quelque part. Elle est donc devenue très doué pour les mensonges et la dissimulation dans la vie de tous les jours. Elle aime la solitude, et même si elle a besoin d’un minimum de contact humain comme tout le monde, elle ne s’entoure que de quelques personnes soigneusement sélectionnées. Si on pouvait l’observer depuis l’intérieur de son cerveau assez longtemps, on aurait certainement l’impression qu’elle jongle entre deux personnes totalement différentes : l’une chaleureuse, souriante, quoi qu’un peu renfermée et timide, qui aime les plaisirs simples, l’art, la musique, la littérature, la religion. Une jeune fille des plus classiques, aimante et aimable dans la vie de tous les jours. Et une autre froide, imperturbable, solide, violente, sans empathie aucune pour les cibles et les objectifs qu’on lui désigne.
Il n’y a là aucune trace de trouble de la personnalité, simplement le résultat d’une double vie et des masques qu’il faut afficher tellement souvent qu’ils sont devenus une vraie part d’elle-même.

histoire

Son histoire ? Elle n’a rien de très original, quand elle y repense. Quand les tensions religieuses au moyen orient transformèrent le quotidien en un cauchemar pour les familles pauvres, ses parents l’ont envoyée avec son grand frère vers un pays sûr, où tout le monde avait une chance de réussir à devenir ce qu’ils voulaient. Mais une fois arrivé sur place, il a fallu se confronter à la dure réalité : rien n’est gratuit, tout le monde essaye de profiter de tout le monde à différents niveaux. Sans argent, sans contact, sans futur, il a fallu trouver de quoi survivre. Ça a commencé par des petits services pour des dealers à la petite semaine contre quelques billets ou un repas chaud, et de fil en aiguille, une dizaine d’année plus tard, les deux Najar avaient un pied fermement encré dans les hautes sphères de la criminalité en tant qu’employé de sécurité.
Mais ce qui devait arriver avec de telles activités arriva, et son frère Amar mourut dans une fusillade lorsqu’un gros deal tourna mal. Il a alors fallu se reconstruire, apprendre à vivre seule à l’intérieure d’elle-même. Ce n’est pas pour autant qu’elle changea de métier : elle ne savait faire que ça, et surtout elle n’aimait faire que ça. Sa réputation la précédait, et le boulot ne manquait pas. Elle aimait sa vie comme elle était. Se marier, avoir une petite maison, un chien, et un monospace et la tranquillité des weekends, ce n’était vraiment pas pour elle.
Perdue dans ses pensées et ballotée par la route en mauvaise état dans le siège de la camionnette, un petit coup à l’épaule la tira soudainement de sa rêverie.
- Tango ? Tu es avec moi  ma jolie ?
Oscar ne manquait jamais de lâcher un petit compliment ou un doux surnom quand il s’adressait à elle. Les signaux qu’il envoyait n’étaient pas durs à décrypter, il était intéressé. Mais pas elle. Elle les aimait avec plus de poitrine, et moins d’organe pendouillant. Il restait tout de même un collègue émérite, un ami qui l’avait tiré de situation difficile. Elle ne se sentait pas de le repousser de but en blanc.
- Ne t’inquiète pas, je vais bien. Occupe-toi de la route.
- Que je ne m’inquiète pas ? Tu as foiré le contrat le plus important que je t’ai jamais récupéré. Mon boss ne va pas être content. Je t’emmène dans une planque sûre, un petit appart tranquille.
- Je ne rate jamais ma cible, tu ne te rappelle pas ? Ce n’est pas ma faute. C’était un piège. Un coup monté.
- Bonne chance pour lui expliquer cela tout en repartant avec ta tête sur les épaules. Crois-moi, il va falloir que tu restes incognito pendant un moment. Le temps que tout se calme, et que j’arrive à convaincre le patron que tu n’y es pour rien, et que te tuer ne sera pas dans son intérêt.
Le petit camion de fortune s’arrêta dans une ruelle. Samara vérifia une dernière fois qu’elle avait toute ses affaires, notamment son argent liquide et ses armes, et sorti en silence de la cabine, sans même un au revoir pour Oscar.
La voilà dans cet appartement quasiment vide, avec ses pensées pour seuls compagnons d’infortune. Pour les semaines ou les mois à venir, elle allait devoir s’intégrer dans ce nouveau quartier, faire comme si de rien n’était, et surtout, rester en dehors de toute embrouille.
Plus facile à dire qu’à faire quand on s’appelle Samara Najar.


Samara
Bon, here goes nothing... Je n’ai pas de pseudo fixe alors… ce sera Samara ici aussi ! Je n’ai pas grand-chose à dire sur moi non plus… J’habite en France, je vis plus ou moins seule, je m’ennuie souvent, j'écris du RP pour passer le temps… J’imagine qu’on aura l’occasion de faire connaissance plus tard ! 

La première chose qui m'est venue en tête quand j'ai vu un shériff et des shériffs adjoints, c'est de jouer une criminelle, j'espère que ça va ?
Je ne suis pas très douée pour développer autant mes personnages ou écrire de façon poétique comme vous le faite dans vos présentations, moi j’écris juste une histoire comme elle me vient, comme si j’écrivais une nouvelle… J’espère que ça ira aussi…
Je suis impressionnée par toutes les superbes plumes que vous avez ici, c’est incroyable et c’est un régal à lire, mais je me sens vraiment loin de votre niveau du coup, soyez indulgents ):
26
F
redpill
Messages : 234
Date d'inscription : 21/02/2017
Localisation : Chapel Street
Arsen B. Eastwood
bleu
avatar
BIENVENUE mademoiselle
Tant de mystère autour de ton personnage. J'ai beaucoup aimé la dualité entre la mercenaire et la femme. J'aime aussi son franc-parler, sa détermination aussi. La façon dont elle a l'air de savoir ce qu'elle veut. J'aime beaucoup la manière dont tu racontes son don. C'est dommage de pas avoir son avis sur la décennie du miracle. J'aime ses origines aussi, c'est très ancré à la réalité. C'est parfait.
Toutes mes félicitations tu rejoins le hall des plus bgs. Tu peux donc aller recenser ton avatar ICI, ton irl ICI, ton don par là et pourquoi pas créer ta fiche de lien par là. Et le plus important tu peux désormais crâner devant tous les roses non-validés du coin (& leur donner envie de faire leur fiche) et aller RP et faire une demande ici Suffit de commencer un nouveau sujet et de remplir le formulaire.
DES BISOUS ♥
Messages : 204
Date d'inscription : 22/03/2017
Zeno J. Clark
rouge
avatar
Ven 14 Avr - 23:50Zeno J. Clark
rouge
HOY JE SUIS PASSE ICI JPP.
BIENVENUE coeur
j'adore son métier. ça change et c'est classe.
& j'aime ton visuel. il est grave cool.
& j'aime beaucoup son caractère. double-tranchant, double-face, j'adore. j'ai hâte de voir ça inrp et la façon dont tu vas gérer ses relations etc.
& sa pilule... j'adore aussi. c'est bien trouvé, je suis fan.
alors du coup... AMUSE-TOI BIEN ICI hug
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
 
One shot - One kill // Samara Najar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Born to kill all lives...
» Tell me would you kill to save a life. || Esprit d'Enfant.
» Who is Josh Groban? Kill yourself!
» Kill points
» One Shot Warhammer V.2
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Happy Pills :: Avant de commencer :: Registre :: Hall of fame-
Sauter vers: