AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

“J'pille tes ressources à la vitesse de Buzz l'éclair // Nico”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 74
Date d'inscription : 28/03/2017
Nico Berkley
bleu
avatar
Mar 28 Mar - 15:11Nico Berkley
bleu



NICO BERKLEY



Elle s’appelle Nicole Berkley mais contentez vous de Nico au risque de perdre une dent. Du haut de ses 33 printemps (bien qu'elle ait l'apparence d'une gamine de 20 ans), elle est une femme indépendante, puisqu’elle est experte en système de sécurité dans sa propre boîte. Elle est née un 6 janvier 1999 d’une mère qu’elle n’a jamais vue, et qui pourtant constitue sa seule famille.

On dit qu’elle est tatouée, mais que c’est son secret // On dit qu’elle fume sans connaître de fin // On dit qu’elle n’aime que les femmes // On dit qu’elle erre d’un bout à l’autre du pays // On dit qu'elle ouvre n'importe quel coffre en un temps record // On dit qu'elle se gave de pilules rajeunissantes // On dit qu'il y a encore plein de on dit

// Avatar : Hana (OC) — dCTb
// IRL : Cara Delevingne

(moi derrière l'écran // Sid, 19 piges, un code civil et une télécommande à led)


Pilule Bleue — Cryptographie mathématique
(terme qui veut rien dire mais qui fais classe)

C’est indescriptible, ce qu’il se passe dans ton cerveau depuis que t’as gobé cette pilule. Il n’y a pas de mot pour décrire un truc pareil. Des chiffres peut être. Oui, des chiffres c’est certain. Ça fuse à toute allure, des combinaisons, des possibilités inimaginables que ton cerveau calcule façon vitesse de la lumière. Plus rapide qu’un ordinateur, t’es devenue un monstre dans un domaine où ton talent n’égalait pas celui des plus grands. Qu’il s’agisse d’algorithme de sécurité ou d’une combinaison de coffre fort, rien ne te résiste.
En très peu de temps, ta réputation est montée en flèche, toi même t’as pas tout suivi, avec ton cerveau qui calcule à toute vitesse. Avec le gamin qui te sers d’acolyte, vous avez accomplis quelques démonstrations façon tour de force, et ça vous a fait un chouette coup de pub.
Et t’as plus ce tremblement dans la main, t’as perdu cette pointe d’appréhension qui compressait ta poitrine. T’as juste la précision, l’efficacité, la rapidité.
Et dans le regard des gens, tu vois l’inquiétude mêlée à la fascination. Toi tu bosses pour eux mais t’as la capacité de tout dérober. Et c’est peut être ce qui fait monter d’encore un cran l’adrénaline.


Tu commences ta journée par le combo café-cigarettes-pilules nutritives ou rajeunissantes. C’est bien, c’est beau, c’est propre. Mais sinon tu n’es qu’agressivité et emportement. T’as besoin d’un booster dès que tu sors du lit, tu tiens pas la journée autrement.
Tu te maquille, parce que ça aussi c’est un jeu. T’en mets pas des tonnes, mais tu rends plus joli ce minois fade au naturel. Et ça t’amuse aussi, cette routine tout les matins. T’as besoin de faire des choses futiles pour te concentrer sur autre chose après.
T’es ce genre de nana qui accorde une importance capitale à l’apparence. Alors que toute ton enfance t’a été garçon manqué. Mais quand tu t’es retrouvée seule, t’as eu un vide à combler. T’avais besoin d’occupation. Alors t’es devenue une femme, t’es devenue désirable. Et tu t’es trouvée si belle que t’as eu envie de faire patienter le temps. Tu t’es trouvée si seule que t’as aimé ton reflet. Aujourd’hui encore, t’es assez narcissique pour faire un clin d’oeil à ton reflet.
Et quand tu t’es trouvée assez belle, tu as découvert la liberté d’être curieuse. T’as fouillé tout ce qui t’appartenais encore, t’as été méticuleuse, patiente. Mais ça a rien donné. Tu l’as pas retrouvée. Mais t’as gardé cet instinct de bosseuse assidue.
Puis tu t’es trouvée sans argent. Et c’est là que tout ces sentiments si négatifs qui gangrènent ta petite personne se sont manifesté. Tu veux tout. Encore plus. On pourrait te mettre le monde au creux de la main que ça ne te suffirait pas encore assez. T’as cette cupidité en toi qui te pousse à toutes les extravagances possibles. T’as été débridée, sans peur ni terreur. T’étais capable de te mettre dans des situations impossibles pour survivre à tes envies.
T’as toujours été douée, mais des gens doué comme toi sur le marché, ça foisonne. Mais tu gardais la tête haute, malgré les échecs. T’es tellement prétentieuse que ça pourrait t’étouffer, mais en toi y a plus rien à étouffer. Et maintenant que tu les as surpassés, tu t’es posée sur un piédestal loin, très loin là haut.
T’es une perfectionniste jusqu’au bout des ongles. C’est ça qui manquait terriblement à ton père. Toi t’as besoin d’organiser tout de A à Z, parce qu’en plus de ça tu détestes les surprises. Les aléas de la vie, ça t’as déjà pris ce que t’as de plus cher au monde, alors tu les rejette en bloc.
Et sous cette masse de défauts, t’as ce manque. T’as cette impression d’inachevé quelque part dans l’oeuvre qu’es ta vie. Tu sens qu’on t’a arraché un truc essentiel beaucoup trop tôt. Alors tu combles. Parfois t’as des accès de bienveillance. Tu couves le gamin que la destinée a placé sous ton aile. T’es capable de tomber amoureuse, de temps en temps dans ta vie. Ça vide tout ce que t’as sur le coeur tellement c’est pur, ce sentiment.
Et tu espères, dans un coin de ta tête, qu’un jour tu retrouveras ta mère.







Petit poussin je ne suis pas fréquentable alors oublies moi et reprends ton cartable


(l'histoire c'est souvent drama, pleure pas ou je vais te pincer)

Ton père, il était juste doué dans son art. Le reste, c’était très compliqué. Alors il se donnait du mal pour t’élever, et il a jamais baissé les bras.
Ta mère, t’en sais rien, t’en as jamais rien su. C’est tout juste si tu connais son visage sur une vieille photo pliée dans un porte feuille. Elle a pas pu baisser les bras parce qu’elle ne les a jamais levé.
Et ton père, c’était une tombe. Il avait des tas et des tas de secrets qu’il te promettait de t’avouer un jour, quand les astres seraient alignés favorablement. Mais ta mère, il se serait cousu les lèvres pour que ne pas risquer un mot à son sujet. C’était non, un non sonore qui te faisait pleurer, crier, claquer des portes. Et pour lui, ça faisait le même effet que le tranchant d’une lame qui glissait le long d’un ventricule.
Il bossait dur pour que tu vives bien, tu l’as toujours su. Il se donnait du mal, il risquait gros à chaque fois. Et vous dépensiez tout à chaque fois que vous étiez forcés à déménager pour éviter les ennuis. C’était la bohème version XXIe siècle, avec un drôle de charme, celui qui te tiraille les entrailles à chaque fois que tout recommence. Les nouveaux lieux, nouvelles mains qui serrent la tienne, les habitudes que tu prends et que tu perds quelques mois après.
Mais toi tu supportais tout ça, tant que t’avais papa, avec son odeur rassurante et ses cheveux en bataille que tu t’appliquais à coiffer quand il s’asseyait dans le canapé. Même s’il se trompait d’heure pour venir te chercher à l’école, même s’il laissait brûler le repas parce qu’il avait voulu se donner une nouvelle chance en cuisine, et même s’il pouvait pas t’offrir tout ce que tu voulais. Et aujourd’hui encore, tu dis merci à ta mère si inconnue de te l’avoir laissé pour toi toute seule, pendant ces vingt premières années.
Ça se voit que t’as été élevée par un type comme ton père. Tu sais pas danser mais t’as un crocher du droit plutôt impulsif. Tu roulais à vélo, les cheveux au vent et le jeans troué quand les filles de ton âge tressaient leurs poupées. Et t’avais même un talent caché, celui de ton père. Celui là même qui vous faisaient vivoter de ville en ville tout les deux. Crocheter une serrure c’était rien, à côté de ça.
Un jour ton père s’est fait choper, t’avais même pas vingt ans. Il était juste doué dans son art, pas pour le reste. Ouvrir un coffre c’était un jeu d’enfant. S’enfuir avec le contenu, devenait tâche plus ardue. Tu t’en es voulu. Parce que la somme qu’il y avait là dedans, c’était énorme, jamais il avait tenté de coup aussi gros. Et tout ça, il l’avait pris pour payer tes études.
Et quand il est mort parce qu’il a pas supporté l’enfermement, parce que c’était un type trop libre pour des barreaux, t’as pleuré. Et tu t’es demandé si ta mère aurait pu pleurer avec toi. Mais tu sais qu’elle s’est certainement remariée à un type bien, avec qui elle a eu des enfants beaux comme sur les catalogues. Et t’espères qu’un jour elle verra ton nom faire les gros titres, et que ce jour là, elle sache que t’existe de toute tes forces.

Messages : 204
Date d'inscription : 22/03/2017
Zeno J. Clark
rouge
avatar
Mar 28 Mar - 17:36Zeno J. Clark
rouge
J'aime Nico.
son visuel pour commencer que beaucoup connaissent -on va pas se mentir- mais j'ai toujours kiffé sa bouille + son visuel irl également que j'apprécie.
+ son identité de base et les petits plus que tu rajoutes ensuite.
alors ok, la fiche est plutôt encore vide en soi.
je vais pas dire le contraire, mais du peu que j'y vois... j'aime Nico.
j'aime l'univers, la vie que t'es entrain de nous faire partager autour de ton personnage. j'ai hâte. putain j'ai tellement hâte d'en lire d'avantage parce que ton histoire vient de me hyper. j'aime tes mots, j'aime ce qu'on ressent en te lisant. ouais, j'aime vraiment le début de cette fiche.
et je te redis bienvenue ♥♥
Messages : 74
Date d'inscription : 28/03/2017
Nico Berkley
bleu
avatar
Mar 28 Mar - 18:26Nico Berkley
bleu
Ok, alors je te l'ai dit sur la cb mais ton message m'a fait grave grave plaisir, merci <3

J'en profite pour dire que la fiche est terminée (me caillassez pas si vous aimez pas)
Messages : 165
Date d'inscription : 03/03/2017
Sakura Aoki
rouge
avatar
Mar 28 Mar - 19:24Sakura Aoki
rouge
coeur

Je te l'avais déjà dit sur la CB, elle a la tronche de la femme de Saku, c'est perturbant. Mais là n'est pas la question, parce que son histoire.

sob

Je sais pas, elle est courte mais poignante, j'avais le cœur serré à la fin. (NON J'AI PAS PLEURÉ EN VRAI, TU ME PINCES PAS.) On sent que c'est une famille unie même si elle est juste composée du père et de sa fille, donc tu fais la moue en lisant les derniers paragraphes. Et puis le caractère. J'aime beaucoup te façon d'écrire, il y a quelque chose de brisé en elle, mais elle cherche à contrôler son environnement malgré tout, avec cette envie compulsive de faire les choses biens. Pour être honnête, elle me rappelle ma sœur ptdr ??? Un côté bêcheur, prétentieux, mais fort et résolu, un peu maniaque. Et. Non en fait je m'égare, je vais encore une fois arrêter d'étaler ma poésie mdr.

Enfin voilà, félicitations pour l'achèvement de ta fiche et à bientôt en RP. cc
Messages : 74
Date d'inscription : 28/03/2017
Nico Berkley
bleu
avatar
Mar 28 Mar - 19:35Nico Berkley
bleu
(je te fais des enfants par la pensée kiss )

merci beaucoup pour tout ces compliments olalallalalalala yikes
Messages : 234
Date d'inscription : 21/02/2017
Localisation : Chapel Street
Arsen B. Eastwood
bleu
avatar
BIENVENUE t bonne
Parce que, askip c’est ce que tu voulais que je te dise et je te le dis. Eh oui t’es bonne et en plus ton personnage envoie du rêve. Ce personnage a plus de classe dans le petit orteil que j'en ai dans tout le corps stp. Je l'aime trop. J’adore son caractère et sa crise de la trentaine ((jtm)), son passé aussi que tu explores un peu pour nous, mais qui reste mystérieux. Émouvant combien même tu dois me pincer pour ça.

J’adore le métier tmtc & j’ai hâte de pouvoir rp avec toi. Je sais déjà comment seront nos persos (juan&nico jpp) et ça n’en sera que plus drôle. Je suis désolée mon message de validation est un peu nul, mais tu sais que j’aime comment tu écris. j’adore aussi la force qui suinte de tes mots, mais aussi la complexité du personnage que j’ai hâte de découvrir au fur et à mesure. J’espère que tu te plairas chez nous et je te fais pleins de bisous ♥♥

Toutes mes félicitations tu rejoins le hall des plus bgs. Tu peux donc aller recenser ton avatar  ICI, ton irl ICI, ton don par là et pourquoi pas créer ta fiche de lien par là. Et le plus important tu peux désormais crâner devant tous les roses non-validés du coin (& leur donner envie de faire leur fiche) et aller RP et faire une demande ici Suffit de commencer un nouveau sujet et de remplir le formulaire.
 DES BISOUS ♥
Messages : 182
Date d'inscription : 12/03/2017
Adelbert Zimmermann
rouge
avatar
Nooooon, le papa. ;; Je l'aime tellement, on dirait un animal précieux mais dangereux qu'on a mis en cage et qui ne l'a pas supporté (je l'assimile à une panthère, jsp pourquoi). Et ta fiche est fabuleuse, comme toujours ??

J'adore le caractère trempé de Nico, mélange de femme fatale et de garçon manqué. Et j'ai hâte de voir ce que tu vas nous en faire hhh ♥ Bienvenue, bb.
Messages : 74
Date d'inscription : 28/03/2017
Nico Berkley
bleu
avatar
Mar 28 Mar - 21:46Nico Berkley
bleu
J'vous bave dessus toute les deux, merci de m'ensevelir de compliments de la sorte =w=
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
 
J'pille tes ressources à la vitesse de Buzz l'éclair // Nico
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Boit'Kitu et Kult d'la Vitesse
» Moule des Malendrens: Préval passe la double vitesse
» INVENTAIRE DES RESSOURCES MINIÈRES DE LA REPUBLIQUE D'DHAITI
» Guillaume Pille
» kulte d'la vitesse
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Happy Pills :: Avant de commencer :: Registre :: Hall of fame-
Sauter vers: